Mis à jour le Vendredi 14 Décembre 2012 à

Régions > Huy-Waremme > Actualité

La Marchinoise chez qui a été découvert un cadavre en décomposition placée sous mandat

Rédaction en ligne

L’occupante de la maison de Marchin dans laquelle a été retrouvé jeudi le cadavre d’un homme en décomposition a été placée sous mandat d’arrêt, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Photo News

A l’occasion d’une intervention incendie, les pompiers de Huy ont découvert jeudi matin dans un habitation de la rue Armand Bellery à Marchin (province de Liège) le corps d’un homme d’origine italienne décédé depuis plusieurs semaines.

Le corps était exposé dans le salon de l’habitation, dans un cercueil de fortune aménagé à base de morceaux de frigolite.

L’occupante de la maison, Dominique L., 48 ans, connue par les services sociaux locaux pour vivre dans une certaine marginalité, a été interpellée par la police de la zone du Condroz.

La quadragénaire a expliqué aux enquêteurs s’être disputée il y a environ un mois avec l’homme, un ami retrouvé, qui aurait alors chuté, se blessant mortellement. Affirmant «ne pas pouvoir se défaire du corps de son ami», la Marchinoise l’avait conservé dans son salon.

Après avoir été entendue une partie de la nuit de jeudi à vendredi par un juge d’instruction hutois, Dominique L. a été placée sous mandat d’arrêt. Au stade actuel de l’enquête, elle devra répondre de meurtre et de recel de cadavre. La chambre du conseil de Huy statuera en début de semaine sur son maintien en détention.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent