Mis à jour le Vendredi 21 Décembre 2012 à

Régions > Tournai > Actualité

Deux radars pour obliger à ralentir

Rédaction en ligne


Fin novembre, un énième accident a causé, dans la rue du Bas du Mont, le décès d’un enfant de 4 ans.

Bernard Libert

Fin novembre, un énième accident a causé, dans la rue du Bas du Mont, le décès d’un enfant de 4 ans.

La rue du Bas du Mont à Péruwelz s’est rendue tristement célèbre le 28 novembre dernier : «  Un enfant de quatre ans y a perdu la vie  », rappelle le conseiller de l’opposition Jean-Pierre Cuignet (IC), «  alors qu’il traversait la route. Le tournant est des plus dangereux  ». Les accidents et les excès de vitesse y sont d’ailleurs légion.

Un avis que partage le bourgmestre Daniel Westrade même s’il rappelle que dans le cas de l’accident mortel, la vitesse n’était pas en cause. «  Les panneaux d’entrée d’agglomération seront toutefois repositionnés pour limiter plus rapidement la vitesse à 50 km/h  », confirme-t-il. «  Deux chicanes devraient également encourager les automobilistes à ralentir, puisque les voitures ne pourront plus se croiser aussi facilement  ». Dernière mesure également à cet endroit : l’installation d’un éclairage plus performant par la société Ores.

Mais les excès de vitesse sévissent également à d’autres endroits de l’entité. Le conseiller Jean-Pierre Cuignet pointe, notamment, du doigt une autre voirie du SPW «  face au magasin SPAR à Wiers, un passage pour piétons devrait rapidement être aménagé  », insiste le conseiller communal. «  D’autant qu’entre le magasin d’un côté et le football de l’autre, la fréquentation de cet axe routier est très importante  ».

Ce sera chose faite, si l’on en croit le bourgmestre : «  Une troisième bande de circulation sera aménagée  », précise Daniel Westrade, «  sur une centaine de mètres, afin de permettre aux automobilistes de tourner vers le SPAR d’un côté et vers le terrain de football, de l’autre  ».

Un marquage au sol spécifique réalisé, lui, par les ouvriers communaux, devrait également sécuriser les lieux et inciter les automobilistes à lever le pied «  sur toute la longueur de la rue de Gourgues  », confirme le bourgmestre.

Enfin, un passage pour piétons sera aménagé face au magasin SPAR et ce, aux frais de la société «  avec un îlot central pour assurer la sécurité des personnes qui traverseront la route  ».

Un peu plus loin, aux abords du pont de Callenelle, deux radars fixes seront également installés : «  Ce dispositif fait l’objet d’une subvention à titre exceptionnel du ministère de Carlo Di Antonio  », précise Daniel Westrade, «  qui est accordée lorsque de nombreux accidents surviennent à un endroit  ».

Et cet axe routier répond malheureusement aux critères. Les habitants d’une maison située juste dans le virage ont d’ailleurs déjà subi treize accidents. «  Nous avons pourtant placé des bornes en béton pour protéger l’habitation et, malgré cela, une voiture a réussi à les démolir  », regrette le bourgmestre.

Les deux radars préventifs situés un peu plus haut sur la route inciteront, peut-être, plus efficacement les conducteurs à lever le pied.

Dernier endroit de l’entité, enfin, où des aménagements destinés à renforcer la sécurité des piétons seront également réalisés : le carrefour de la pharmacie de Wiers. Un passage pour piétons et des luminaires « spéciaux » devraient permettre d’atteindre ce but.

S.CO.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent