Mis à jour le Jeudi 27 Décembre 2012 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Les bulletins d'orde l'AFC Tubize

Rédaction en ligne

Après une saison nébuleuse en 2011/2012, personne ne savait prédire exactement à quel niveau allait jouer Tubize. Mais grâce à un mercato avec peu d’erreurs de casting et à un groupe plus solidaire que l’an passé, les Sang et Or ont convaincu. À la base, le club voulait faire mieux qu’une dixième place. Désormais, on vise un top 5 au Stade Leburton. L’appétit brabançon wallon vient en mangeant.

Lou Wallaert a explosé et n’a que 17 ans. À Tubize, on assure qu’il ne sera pas le seul à émerger durant la saison. D‘autres arrivent.

Dieffembacq

Lou Wallaert a explosé et n’a que 17 ans. À Tubize, on assure qu’il ne sera pas le seul à émerger durant la saison. D‘autres arrivent.

Un recrutement intelligent, des jeunes talentueux et un groupe bien géré par le coach Dante Brogno et le directeur sportif Philippe Saint-Jean : voilà ce qui fait la réussite de l’AFC Tubize version 2012/2013. Car avec une sixième place après 18 matches de championnat, le club considère que cette première partie se passe à merveille. À tel point que les dirigeants veulent viser plus haut pour 2013. Un top 5 est évoqué. Ce top 5, Tubize aurait pu en faire partir dès aujourd’hui. Mais ils ont perdu bien trop de points bêtement. Jusqu’à aujourd’hui, l’AFC a connu quatre périodes.

La première lors des deux premières journées. À l’occasion du match nul contre Lommel et de la déroute à Heist, Tubize n’a récolté qu’un point. Manque de profondeur de l’effectif, méforme de certains joueurs et un cruel manque de chance ont quelque peu fait capoter le début de championnat tubizien après une élimination en coupe face à l’Union.

Qu’à cela ne tienne, les Tubiziens ont eu une superbe réaction pour accomplir une performance sur laquelle personne n’aurait osé parier : être invaincu pendant six matches et ne garder le zéro quatre fois de suite. C’est ce qui constitue la deuxième séquence. Du 2 septembre au 6 octobre, Tubize faisait office de véritable terreur de la D.2. Au lendemain du match nul contre Eupen, les hommes de Dante Brogno pointaient à la troisième place à un point de Boussu après un beau 14/18

Puis Tubize est rentré dans le rang. À cause d’un manque affolant de caractère et de maturité, les Sang et Or ont recommencé à encaisser et ont oublié de marquer. Résultat des courses, 2 points sur 15 et une mauvaise passe pour Tubize dont les rêves de premières tranches s’étaient définitivement envolés. Puis le temps de deux matches, l’AFC a été solide derrière et a enregistré deux triomphes convaincants contre Audenarde mais surtout au White Star, alors leader.

Le temps de deux matches, Tubize est retombé dans ses travers en perdant deux points contre Alost après un match spectaculaire (4-4) puis en offrant la victoire à Lommel lors de l’avant dernier match de 2012. Face à Dessel, les Brabançons wallons ont décroché trois points mérités pour regretter un peu plus les unités perdues auparavant.

Grâce à une équipe solidaire qui propose un jeu agréable et offensif, Tubize s’est glissé parmi le groupe des poursuivants au classement de la Belgacom League. Pour confirmer les bonnes intentions de 2012, il faudra gommer certaines erreurs de débutant et ainsi éviter de perdre stupidement des points. Pour 2013, on attend également qu’Hervé Onana confirme qu’il est bien le buteur que Tubize cherchait depuis longtemps. On attend également que l’arrière-garde Sang et Or se calque sur les solides prestations de Noë Dussenne. On attend aussi que d’autres jeunes fassent leur trou puis explosent comme Lou Wallaert.

Avec le mercato annoncé à Tubize, un doux parfum de top 5 flotte du côté de l’AFC.

Retrouvez la suite de cette page consacrée à l’AFC Tubize dans votre Capitale de ce jeudi. Vous y retrouverez les cotes des joueurs, la réaction de Dante Brogno et les statistiques complètes après 18 matchs

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent