54

Univers > Foot > Foot belge

Standard champion, Mons en PO1, et Charleroi en PO2: quels sont vos scénarios pour la fin de championnat?

Rédaction en ligne |

Mis à jour le Vendredi 28 Décembre 2012 à


belga

Dieumerci Mbokani, le futur Soulier d’Or ?

belga

Ce sont les vacances depuis jeudi soir pour les clubs de division 1. Et avec la trêve arrive le temps des bilans. Voici le nôtre pour les premières parties de saison d’Anderlecht, du Standard, de Mons, de Charleroi, de Bruges, de Genk et de La Gantoise.

Standard: Rednic, le Messie?

Au Standard, l'arrivée de Ron Jans, en été, avait été synonyme d'espoir. Malheureusement, pour les supporters, les résultats n’ont pas suivi.

Un recrutement léger et des transferts qui tardent à s'imposer vont plonger le Standard dans le doute. Pourtant, après quatre défaites d'affilée, les Rouches battent Anderlecht le 7 octobre dernier dans leur chaudron, qui a bien porté son nom ce jour-là.

Malheureusement, cette victoire contre l'ennemi de toujours ne sauvera pas le Néerlandais.

Même si les quatres mousquetaires du Standard plaident en sa faveur, il est tout de même remercié. C'est alors un ancien de la maison qui débarque: Mircea Rednic.

Les résultats ne mettent pas longtemps à arriver et les Standarmen terminent 2012 à la 5e place, à six points de Zulte Waregem, le 2e. Il est vrai, à tout de même 14 d'Anderlecht.

Sur le terrain, les joueurs se trouvent plus facilement, les blessés et malades reviennent dans le parcours et Ezekiel continue à faire des étincelles.

> En sachant que les points sont divisés par deux à l'entame des Playoffs, pensez-vous que le Standard soit capable de rééditer sa performance d'il y a deux ans et être un candidat pour le titre?

Charleroi: un nouveau président

Ce début de saison à Charleroi aura été marqué par le départ d'Abbas Bayat et l'arrivée de Fabian Debecq avec à ses côtés Mehdi Bayat.

Ce nouveau président, un pur carolo, veut donner une meilleure image du club et retrouver sa base, c'est-a-dire, Charleroi. Le groupe: "Carolos are back" le démontre.

Par contre, sur le terrain, l'impulsion ne prend pas. Charleroi reste figé en fond de classement, il est vrai avec un effectif pas des plus talentueux de la Division 1.

Quelques exceptions s'illustrent tout de même, à l'image de Parfait Mandanda, évitant régulièrement le naufrage de son équipe.

Le Sporting voulait terminer l'année sur une victoire contre les Dragons après le succès face à La Gantoise, c'est pourtant raté.

Mais on n'oubliera pas que Charleroi, avec son jeune entraîneur, termine l'année à une honorable 11e place et peut même envisager plus que le maintien.

>Pensez-vous Charleroi capable d'accrocher les playoffs 2?

Mons: Scifo fait un travail remarquable

Au Tondreau, on ne pense pas aux Playoffs 1. Pourtant, les Dragons n'accusent qu'un retard de 5 unités sur Genk, le 6e... Il est vrai il reste encore huit matches avant la phase finale du championnat et les hommes d'Enzo Scifo pourraient encore perdre quelques plumes dans l'aventure.

Mais à l'Avenue du Tir, si on se félicite d'avoir pu conserver Perbet et de l'avoir remis en scelle (il est le 5e meilleur buteur du championnat), on reconnait les prouesses du coach Scifo.

Avec un tel effectif, il faut l'avouer, Mons aurait pu connaître un championnat plus délicat.

Pourtant, les Montois sont à quelques encablures de la 6e place et le mental affiché contre Charleroi au Mambourg symbolise cette première partie de saison montoise.

>Pensez-vous Mons capable d'accrocher les Playoffs 1?

Anderlecht: la voie royale est tracée

Qui pourra empêcher Anderlecht d'empocher un nouveau titre de champion? Seul le Sporting lui-même, on a l’impression.

Du goal à l'attaque, l'équipe ne connait aucun point faible (ou presque). Le 10e succès consécutif des Mauves, contre le Lierse, est là pour l'attester.

Silvio Proto fait une saison remarquable, Nuytinck et Kouyaté ont fait oublier Juhasz, Biglia semble avoir trouvé son rayonnement maximum, rien ne semble arrêter Mbokani dans la course au Soulier d'Or et les deux jeunes pousses Praet et Bruno ne sont plus considérés comme des nouveaux... mais comme des cadres. Et on ne parle pas des Jovanovic, Gillet, Kljestan ou De Sutter toujours aussi précieux pour le coach Néerlandais.

Bref, un casting parfait. Seule l'élimination de toutes compétitions européennes vient ternir ce beau tableau.

Attention, le mercato arrive et certains noms veulent partir. Biglia ne s'en est pas caché, il veut partir, Kanu est suivi. Kouyaté est blessé mais reviendra rapidement; Mbokani va jouer la CAN. Cependant, avec le noyau du Sporting, on doute les Mauves inquiétés en cette fin de saison.

> Les Anderlechtois échoueront-ils dans la conquête d'un nouveau titre?

FC Bruges: Garrido le sauveur

A Bruges, avec le recrutement de Georges Leekens, on visait clairement le titre en mai dernier. De plus, l'effectif regorge de qualités pour cet objectif.

Malheureusement, la recette de Long Couteau ne semble pas fonctionner avec les grandes équipes. Son échec (même s’il dit qu'il a fait du bon boulot) à la tête des Diables confirme qu'il est un très bon entraîneur pour les petites équipes mais pas pour le top.

Alors Garrido est arrivé. Et les joueurs se sont relâchés à l'image d'un Lestienne qui réalisait d'excellentes performances avant de se blesser. Les Vasquez, Odjidja suivent le mouvement. De plus, les blessés reviennent comme Thomas Meunier.

Si tous les problèmes ne sont pas encore réglés, une certaine inconstance traine un peu sur le terrain, les Gazelles semblent sur le bon chemin.

Gros point noir cependant: ce terrain, indigne d'une division 1.

> Bruges peut-il inquiéter Anderlecht pour le titre?

Genk: les départs ont fait mal

Dans le Limbourg, on ne trouve plus le Genk d'il y a deux ans, celui qui s'emparait d'un nouveau titre de champion.

Il est vrai que De Bruyne est parti et qu'aucun joueur de son calibre n'est venu frapper à la porte genkoise.

Certes, Vossen est toujours à son niveau, Plet peut faire des dégats, et De Ceulaer réalise une bonne saison, mais Genk n'a ni point faible, ni point fort.

Pourtant, les hommes de Mario Been sont les seuls rescapés belges en Coupe d'Europe et retrouveront Stuttgart le 14 février en 16es de finale.

> Les Playoffs 1 peuvent-il échapper à Genk?

La Gantoise: la mauvaise surprise

Les Buffalos étaient comme souvent ces dernières saisons, des prétendants aux playoffs 1. Alors qu'il ne reste que huit matches, La Gantoise est... 12e, derrière Charleroi.

A contrario, Lokeren surfe sur sa victoire en Coupe de Belgique la saison passée, pour trôner fiérement à la troisième place au classement.

Pourtant, on a changé d'entraîneur. Sollied a été remercié et Peeters (limogé du Cercle de Bruges) est arrivé.

Mais les résultats ne suivent toujours pas et la solution semble difficile à trouver.

> La Gantoise doit-elle avoir peur pour le maintien?