Mis à jour le Vendredi 4 Janvier 2013 à

Régions > Charleroi > Sports

Futsal (D1): deux Brésiliens en renfort à Charleroi 21

Rédaction en ligne

Charleroi 21 n’a pas encore dit son dernier mot dans la course aux playoffs et au titre. Les arrivées de Thiago, Matheus et Lemaire démontrent cette volonté claire de se donner les moyens de ses ambitions.


Thiago Silva et Matheus De Meira Lima sont déjà prêts à sabrer le champagne.

Thierry Portier

Thiago Silva et Matheus De Meira Lima sont déjà prêts à sabrer le champagne.

On avait annoncé un mercato agité du côté de Charleroi 21 et les dirigeants ont joint le geste à la parole. Après le Carolo, Antoine Lemaire, deux nouveaux joueurs brésiliens ont également rejoint le club il y a quelques jours pour donner au nouveau coach espagnol des atouts supplémentaires dans son jeu.

«  Notre volonté est de jouer les premiers rôles et avec nos renforts, nous ambitionnons clairement d’aller le plus loin possible en coupe et nous mêler à la course au titre  », lance Stefano Iurlaro. Accompagné du président Walter Sbardella, le manager carolo voit son club renaître à l’ambition.

Le premier de ces deux renforts a déjà joué la première partie de saison en Belgique, avec Thulin, en D1 à la Ligue. Thiago Silva, un ailier qui a fêté ses 30 ans samedi dernier et qui va être utilisé comme pivot, a mis 21 buts en 9 matches.

«  Le niveau technique à la Ligue était bon mais tactiquement, il faut que reconnaître que c’était très faible. Je n’ai pas d’idée du niveau du championnat de D1 car je jouais à chaque fois à la Ligue et je n’ai donc pas eu l’occasion de voir des matches de Charleroi 21. Mon ambition ? M’imposer et rester pour longtemps. Je connais déjà Rafael Teixeira, avec qui j’ai grandi au Brésil. On a aussi joué ensemble à Verone. C’est un plaisir de venir ici et de retrouver un garçon avec qui j’étais sur les bancs de l’école.  »

L’autre renfort s’appelle Matheus De Meira Lima. C’est un joueur qui va pouvoir apporter beaucoup au niveau de l’organisation de jeu. Il est originaire de Sao Paulo et jouait jusqu’il y a peu à Verone. Il a choisi de quitter l’Italie suite à une divergence de vues avec les dirigeants italiens.

«  C’est un nouveau challenge pour moi après avoir joué trois ans en Italie et précédemment pendant cinq ans en Espagne. Je vais juste devoir m’habituer à votre climat très particulier  », termine-t-il en souriant.

Avec un total de quatre Brésiliens et quelques jeunes joueurs très talentueux, Charleroi 21 n’a sans doute pas encore fini de faire parler de lui. Au nouveau coach espagnol de mettre désormais tout en place pour bien faire prendre la sauce. Et on attend désormais avec impatience de les voir à l’œuvre… Ce sera sans doute pour le 18 janvier prochain avec la réception de Lier.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent