Mis à jour le Lundi 7 Janvier 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Quartier Alhambra: la Ligue des Droits de l'homme redit son opposition à la criminalisation de la prostitution

Rédaction en ligne

Alors que l'auditeur du Conseil d'Etat a récemment

émis un avis rejetant le recours en suspension et en annulation

introduit par la Ligue des droits de l'Homme (LDH), l'asbl Espace P. et

16 prostituées contre le règlement de police de la Ville de

Bruxelles qui pénalise, depuis juin dernier, la prostitution de rue dans le

quartier Alhambra, les requérants ont réaffirmé lundi leur

opposition à la criminalisation de la prostitution.


Les associations sont contre.

Photo News

Les associations sont contre.

S’'il ne s'agit que d'un avis, la pratique montre qu'il est généralement suivi, concède Alexis Deswaef, le président de la LDH, qui espère

bien, cependant, convaincre à l'audience de jeudi matin. La Ligue des droits de l'Homme dénonce la simplicité d'un règlement

pris dans le contexte électoral des communales. "Il ne solutionne rien. Au mieux, il déplace le problème. Au pire, il dégrade les conditions sécuritaires et sanitaires des travailleuses", estime Alexis Deswaef. Selon ce dernier, la prostitution n'est pas interdite par la

loi belge et il n'appartient pas aux communes de la pénaliser, mais au parlement fédéral d'en débattre. De son côté, l'asbl Espace P. pointe également la subjectivité de la sanction du racolage passif.

Toutefois, aux yeux de la Ville de Bruxelles, la loi permet d'encadrer la prostitution, en l'interdisant par exemple autour des lieux culturels comme le KVS. "Depuis 10 ans, le bourgmestre lutte contre la prostitution et ses nuisances dans ce quartier, mais les policiers sont aujourd'hui désarmés face aux réseaux. Pénaliser les clients les conscientisent à leur soutien au trafic", souligne Nicolas Dassonville, porte-parole à la ville. La prostitution dans le quartier Alhambra avait déjà diminué de 30%

en octobre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent