Mis à jour le Mardi 15 Janvier 2013 à

Sports > Cyclisme

Lance Armstrong serait prêt à témoigner contre l'UCI

Rédaction en ligne

Lance Armstrong serait prêt à témoigner contre les autorités bien au courant de ses pratiques de dopage ou qui ont même aidé l’Américain en ce sens, dont l’UCI, l’Union cycliste internationale, rapporte le New York Times sur son site internet mardi sur bases de plusieurs témoignages.

AFP

Selon USA Today, Lance Armstrong a avoué mardi s’être dopé durant sa carrière lors de l’enregistrement de l’émission qui doit passer sur les ondes dans la nuit de jeudi à vendredi avec l’animatrice vedette américaine Oprah Winfrey.

Le New York Times va plus loin en expliquant que le champion déchu est prêt à témoigner contre plusieurs personnes très influentes dans le monde cycliste bien au courant de son dopage et qui ont pu en faciliter sa pratique.

Armstrong, 41 ans, est ainsi prêt à témoigner contre l’UCI, mais il ne témoignera par contre pas contre d’autres coureurs, selon des personnes proches de son entourage. Seraient ainsi mis en cause l’actuel président de l’UCI, Pat McQuaid et son prédécesseur Hein Verbruggen, président de 1991 à 2005.

L’objectif d’Armstrong est de négocier avec les autorités une réduction de sa suspension à vie. Le coureur américain est en discussion avec l’USADA, l’Agence américaine antidopage et son patron Travis Tygart, mais aussi avec le département américain de la justice.

Son témoignage pourrait aussi mettre en cause les patrons de l’US Postal, sponsor de son équipe cycliste lors de ses premières victoires au Tour de France. Lance Armstrong et son agent, Bill Stapleton, pourrait aussi rembourser les 30 millions de dollars de sponsoring versés par l’US Postal, en signe de coopération, rapporte encore le New York Times.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent