Mis à jour le Samedi 19 Janvier 2013 à

Régions > Charleroi > Actualité

Benoît Lutgen: «Charleroi est prioritaire»

M. Ka.

Le président du CDH était à Charleroi pour présenter ses vœux aux militants locaux. Le président du CDH insiste sur le rôle de moteur que doit jouer Charleroi. « Charleroi, c’est l’endroit de tous les défis »

Les élus et les militants des arrondissements de Charleroi et de Thuin étaient réunis ce samedi à Charleroi pour les traditionnels vœux de Nouvel An. À côté des discours des chefs de file, Benoît Lutegn a livré la vision du CDH pour Charleroi et sa région. Une vision résolument engagée.

« Charleroi c’est l’endroit de tous les défis. Et les défis sont importants. Lors de la précédente législature, nous avons continué au changement dans une étape qui était nécessaire. Nécessaire mais insuffisante. Maintenant, on peut passer à une phase suivante et aller vers le développement », explique Benoît Lutgen qui prend comme exemple Liège. « Liège aussi a connu des difficultés mais elle les a surmontés. Pour cela, tout le monde s’y est mis. Les syndicats, le monde patronal, associatif, l’enseignement. Tout le monde doit être derrière Charleroi pour retrouver la confiance ».

« Il y a de grandes attentes à Charleroi en matière d’emploi, de sécurité, d’infrastructures. Avec nos échevins qui sont pleinement à Charleroi, nous allons travailler dans ce sens en lien avec les différents niveaux de pouvoir où nous sommes présents ». Pour Benoît Lutgen, « Tout le monde doit avoir une attention particulière pour Charleroi. C’est la première ville wallonne. Du sort de Charleroi dépend aussi le sort de la Wallonie. Il y a de l’avenir à Charleroi. Il y a de la compétence. Il faut rendre cette fierté d’être carolo, cette fierté d’être wallon ».

Un discours qui risque de plaire à son désormais nouvel homologue au parti socialiste, Paul Magnette. « J’ai d’assez bons contacts avec lui. Je n’ai d’ailleurs pas attendu qu’il soit président du PS pour discuter avec lui de Charleroi et d’autres dossiers. Aujourd’hui, il faut dépasser les clivages et les politiques doivent s’unir dans un projet pour Charleroi. C’est ma conviction profonde : Charleroi est prioritaire ».

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent