Mis à jour le Samedi 2 Février 2013 à

Culture > Cinéma

Magritte du cinéma: Lafosse, Dequenne, Gourmet et Bouli Lanners récompensés (palmarès+photos)

Belga

Voir aussi : Les photos de la cérémonie

La troisième cérémonie des «Magritte du cinéma», les prix qui récompensent le «meilleur» du cinéma belge francophone, a eu lieu ce samedi au Gold Hall du Square (Mont des Arts) à Bruxelles, en présence de nombreuses personnalités de l’industrie cinématographique. Voici le palmarès.

Olivier Leborgne, Virginie Efira, Jérémie Rénier, Yolande Moreau, Philippe Reynaert, Stéphane De Groodt, Jean-Luc Couchard ou encore Patrick Ridremont ont notamment foulé le tapis bleu posé sur les marches du Square.

Plusieurs personnalités politiques et publiques ont également fait le déplacement. Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, la vice-première ministre et ministre de la Santé Laurette Onkelinx, accompagnée de son mari, l’avocat Marc Uyttendaele, la ministre de la Culture et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles Fadila Laanan ou encore Adamo étaient notamment présents.

Le prince Laurent et la princesse Claire représentaient, quant à eux, la famille royale.

Dix-neuf Magritte et un Magritte d’honneur ont été remis durant cette cérémonie présidée par l’actrice et réalisatrice belge Yolande Moreau et présentée, pour la première fois, par le comédien belgo-italien Fabrizio Rongione, qui s’est adressé, en début de cérémonie, au prince Laurent en déclarant, sur le ton de l’humour et pour le rassurer, qu’il «avait interdit l’accès à la soirée à tous les journalistes de la RTBF».

- MEILLEUR FILM: «A perdre la raison» de Joachim Lafosse

- MEILLEUR REALISATEUR: Joachim Lafosse pour «A perdre la raison»

- MEILLEUR FILM FLAMAND EN COPRODUCTION: «A tout jamais - Tot altijd» de Nic Balthazar (Entre Chien et Loup)

- MEILLEUR FILM ETRANGER EN COPRODUCTION: «L’Exercice de l’Etat» de Pierre Schoeller (Les Films du Fleuve)

- MEILLEURE ADAPTATION: Lucas Belvaux pour «38 témoins»

- MEILLEURE ACTRICE: Emilie Dequenne pour «A perdre la raison"

- MEILLEUR ACTEUR: Olivier Gourmet pour «L’Exerice de l’Etat»

- MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND ROLE: Yolande Moreau dans «Camille redouble"

- MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND ROLE: Bouli Lanners dans «De rouille et d’os"

- MEILLEUR ESPOIR FEMININ: Anne-Pascale Clairembourg dans «Mobile Home»

- MEILLEUR ESPOIR MASCULIN: David Murgia dans «La tête la première"

- MEILLEURE IMAGE: Hichame Alaouie pour «L’hiver dernier»

- MEILLEUR SON: Julie Brenta et Olivier Hespel pour «L’Exercice de l’Etat"

- MEILLEUR MONTAGE: Sophie Vercruysse pour «A perdre la raison"

- MEILLEURS DECORS: Alina Santos pour «Dead man talking»

- MEILLEURS COSTUMES: Florence Laforge pour «Le grand soir"

- MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE: Coyote, Renaud Mayeur, François Petit et Michaël de Zanet pour «Mobile Home»

- MEILLEUR COURT METRAGE: «Le cri du homard» de Nicolas Guiot (produit par Ultime Razzia Productions)

- MEILLEUR LONG METRAGE DOCUMENTAIRE: «Le thé ou l’électricité» de Jérôme le Maire (produit par Iota Production)

Galerie photo.

Les photos de la cérémonie

Belga

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent