Mis à jour le Vendredi 8 Février 2013 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Le papa de Sarrah, 4 ans, refusée à l'école avec le voile: "J'ai la haine: la Belgique n'est pas un pays libre"

Rédaction en ligne

« J’ai la haine. Aujourd’hui, je sais que la Belgique n’est pas un pays libre. Ma fille Sarrah, 4 ans, adore son voile, mais l’école refuse de l’accueillir si elle le porte. Ça dérange qui, qu’elle porte un voile ?» Ainsi nous parle Salim Hadjaze, le papa de cette fillette d’Aubange que l’école communale refuse d’accueillir ainsi couverte.

La petite Sarrah et son père Salim Hadjaze, qui affichait Oussama Ben Laden sur son profil Facebook.

F.D.H.

La petite Sarrah et son père Salim Hadjaze, qui affichait Oussama Ben Laden sur son profil Facebook.

Le papa en veut à la directrice qui n’a formulé aucune objection lors de la rentrée de septembre, mais qui aurait plié après 5 jours, sous la pression d’autres parents. «Elle m’a dit que 4 parents s’étaient plaint. J’ai la haine contre eux. En novembre, je suis retourné à l’école avec ma fille pour essayer qu’on l’accepte. La directrice a téléphoné à la bourgmestre, qui a envoyé la police. J’ai demandé qu’on me signifie cette interdiction par écrit, afin que je porte l’affaire en justice. On me l’a refusé. Je me suis présenté à la police d’Athus, on a refusé d’acter ma plainte. En Belgique, la démocratie, c’est dans un seul sens!»

Plus de détails dans nos quotidiens de ce vendredi

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent