Mis à jour le Mardi 12 Février 2013 à

Régions > Huy-Waremme > Actualité

La hotte aux jouets à Hannut: Annick vend ses derniers tracteurs

M-CL.G.

L’adresse a comblé des centaines de petits, et même, grands enfants. Le 30 mars prochain, Annick Smeysters, la souriante patronne de la Hotte aux Jouets, rue Zénobe Gramme, à Hannut, remisera définitivement l’ours en bois qu’elle ne manquait jamais de poser sur le trottoir, signe que sa boutique était ouverte. « Je ferme, oui. J’ai pris ma décision », lâche-t-elle.


Le décès de son fils Pierre dans l’explosion de la rue Léopold à Liège est une des raisons qui l’ont poussée à arrêter son activité commerciale.

M-CL.G.

Le décès de son fils Pierre dans l’explosion de la rue Léopold à Liège est une des raisons qui l’ont poussée à arrêter son activité commerciale.

Annick a 54 ans. Un peu jeune pour prendre sa retraite. Alors, qu’est-ce qui l’a décidée à franchir le pas ? «  Je dirais que c’est un ensemble d’événements. Il y a eu d’abord le décès de mon fils Pierre dans l’explosion de la rue Léopold à Liège, glisse-t-elle doucement. Puis, il y a un an, quelqu’un est venu me faire une proposition de reprise du magasin. Cela n’a pas abouti mais tous ces pourparlers pendant de longs mois m’ont amené à me projeter dans d’autres projets  ». Pour clôturer la liste, elle ajoute encore la fin de la braderie de la rue Zénobe Gramme «  dont je suis nostalgique. Depuis, ce n’est plus pareil. Regardez la déco de Noël ou même les activités pendant les braderies communes, comparez à la rue Albert Ier, nous sommes les laissés-pour-compte ».

À ce stade de la liquidation (jusqu’au 30 mars), elle a déjà reçu deux propositions de reprise. «  Deux candidats prêts à poursuivre dans le jouet agricole », confirme Annick. Mais je ne sais pas si tout cela se concrétisera, avance-t-elle prudente.

Quant à ses projets ? «  Trop tôt pour en parler. Mais pourquoi pas des chambres d’hôte dans la ferme familiale de Fexhe-le-Haut-Clocher ? ». Une idée généreuse, à l’image de cette commerçante hannutoise.

Marie-Claire Gillet

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent