Mis à jour le Lundi 18 Février 2013 à

Culture > Cinéma

3,6 millions d'euros en 2012: Dany Boon est l'acteur le mieux payé en Europe

Afp

L’acteur Dany Boon, vedette du film à très gros succès populaire «Bienvenue chez les Ch’tis», est la star la mieux rémunérée de France et d’Europe, une «exception» cependant, selon un palmarès établi en 2012 et publié lundi par le Figaro.fr, avant la remise des Césars vendredi.

Ce palmarès intervient après la polémique, lancée fin décembre par un gros producteur français, Vincent Maraval, sur le système de financement du film français, qui ne profiterait qu’à certains acteurs «trop payés».

D’après le Figaro.fr, Dany Boon arrive en tête avec 3,6 millions d’euros (4 films), suivi de Gérard Depardieu avec 2,3 millions d’euros (4 films), Catherine Frot avec 2,2 millions d’euros (3 films), Gad Elmaleh avec 2,1 millions d’euros (3 films) et Alain Chabat avec deux millions d’euros (1 film).

«S’il est faux d’accuser Dany Boon de bénéficier d’argent public, il est effectivement la star la mieux payée d’Europe. Cette situation, il la doit au triomphe historique de +Bienvenue chez les Ch’tis+ et au succès de +Rien à déclarer+. Pour autant, il est bien le seul dont la rémunération explose malgré l’échec d’+Un plan parfait+», son dernier film, commente le site.

Les 59 autres comédiens ont vu leurs rémunérations baisser ou au mieux stagner, poursuit le site, citant Bertrand de Labbey, PDG d’Artmedia, qui gère la carrière de 700 «talents» et estime que «la grille des salaires en vigueur ces dix dernières années s’est effondrée».

Les acteurs les mieux payés par film sont «ceux qui jouent dans une comédie à gros budget», poursuit le Figaro.fr.

Depuis le début des années 2000, les comédiens les plus demandés pour ce type de films étaient payés 2 millions d’euros. L’an dernier, à part Gérard Depardieu dans «Astérix», personne n’a obtenu cette somme. En un an, le salaire fixe maximum d’un acteur français a chuté de 25 % pour atteindre 1,5 million d’euros.

Seul Jamel Debbouze a touché un tel cachet en 2012 pour «Marsupilami». À rôle et budget égal, les autres poids lourds de la comédie comme Jean Reno et Gad Elmaleh touché 1,2 million d’euros.

Pour établir son palmarès, le Figaro explique avoir recensé les acteurs francophones ayant participé à un film sorti en 2012 : «il s’agit des rémunérations annuelles, établies après avoir dépouillé 450 contrats et interviewé une cinquantaine d’agents, de producteurs, de financiers. Ces chiffres tiennent compte, outre des cachets d’acteurs, des sommes perçues en tant qu’auteur, réalisateur voir coproducteur. Il a été également tenu compte des cachets perçus à Hollywood. Les montants indiqués sont bruts».

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent