Publié le Mercredi 13 Mars 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Bruxelles-les-Bains: voile et jet-ski sur le canal au menu de l'édition 2013

Rédaction en ligne

Tester les sports nautiques qui peuvent se pratiquer sur le canal. Ce sera la grande nouveauté de la prochaine édition de Bruxelles-les-Bains, qui se déroulera du 5 juillet au 11 août prochain. L’occasion de faire connaître les disciplines sportives que l’on peut pratiquer sur le canal.


Des nouveautés.

L. L.

Des nouveautés.

Bruxelles-les-Bains s’est imposée comme une des animations majeures de l’été à Bruxelles. Les organisateurs mettent aussi un point d’honneur à améliorer et à innover pour attirer toujours plus les Bruxellois vers la plage installée durant cinq semaines en bordure du canal. L’été prochain, c’est l’eau qui devrait être à l’honneur. «  C’est ce qu’on essaie de mettre en place  », explique Jonathan Ectors en charge de la programmation à Bruxelles-les-Bains. «  On veut faire rayonner les activités nautiques qui existent en les proposant sur le canal, à côté de la plage. » Il devrait y avoir de la voile et de l’aviron, puisque ces disciplines sont pratiquées sur le canal. «  On pourrait envisager d’y amener des bateaux à moteur.  » Et quand on lui parle d’y faire du jet-ski, le sport à la mode dans beaucoup de stations balnéaires, il ne dit pas non. «  On pourrait faire des activités de ce type-là. Mais évidemment, si on le fait ce sera dans le respect des normes de sécurité. On s’informe car il paraît que se retrouver à l’eau dans le canal n’est pas une expérience des plus agréables  ! » À l’instar de ce qu’on peut trouver à Paris-plage, on pourra peut-être encore pratiquer d’autres disciplines à Bruxelles-les-Bains comme le kayak, la pirogue ou le pédalo. «  On est en train de voir l’équation que cela représente car ce n’est pas facile de trouver ces types d’embarcations en Belgique. Il faut considérer les frais de transport. Pour les pédalos, on a pris contact avec ceux qui en ont ici à Bruxelles. » Comme les exploitants des étangs Mellaerts et du Bois de la Cambre. Précisons encore que la pratique de ces sports sera limitée aux seuls six dimanches de la période que couvre Bruxelles-les-Bains Car c’est le seul jour où il n’y a pas de trafic sur le canal. Cela nécessitera aussi une certaine organisation. « Contrairement à Paris, les quais de Bruxelles-les-Bains ne sont pas au niveau de l’eau. On devra donc installer une petite rade, un ponton flottant avec un petit escalier. Et un seul accès sera possible, au quai des Péniches près de Citroën. » Reste à voir si ces nouvelles activités seront payantes. «  À Bruxelles-les-Bains, presque tout est gratuit. On doit examiner la question en fonction de ce que cela nous coûtera. »

Plus d'infos dans La Capitale de ce mercredi

M.B.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent