Mis à jour le Vendredi 22 Mars 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Schaerbeek: le projet d'une Villa Tinto rue d'Aerschot en passe d'être refusé

Rédaction en ligne

A la suite de l’enquête publique, la commission de concertation, réunie jeudi, s’oriente vers un avis négatif concernant le projet d’aménagement d’une Villa Tinto rue d’Aerschot, à Schaerbeek, a annoncé Cécile Jodogne (FDF), échevine schaerbeekoise en charge de l’Urbanisme.


Le projet rue d’Aerschot.

Blondel

Le projet rue d’Aerschot.

Le collège doit encore se prononcer pour avaliser formellement la décision.

Aux dires de l’échevine, la commission de concertation a été vivement chahutée par les riverains et tenanciers des bars voisins. Au cours de l’enquête publique, une pétition de plus de 400 signatures émise par l’association des commerçants, une seconde rassemblant une vingtaine de personnes, quatre courriels et huit courriers ont été déposés en réaction au projet.

Contrairement à la Villa Tinto à Anvers qui a offert une alternative à la prostitution de rue, son pendant schaerbeekois a été considéré comme une simple augmentation de l’offre de prostitution rue d’Aerschot. Le projet mixte du promoteur Franky De Coninck propose de faire cohabiter une galerie de vitrines et 37 chambres destinées à la prostitution avec un ensemble de 43 logements moyens, cinq commerces et 62 places de parking.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent