Publié le Lundi 25 Mars 2013 à

Régions > Charleroi > Actualité

Perquisition au cabinet de l'avocat indélicat

Rédaction en ligne

Lundi, des perquisitions ont été menées au cabinet de l’avocat P. à Charleroi. Privé de liberté pendant ces perquisitions, l’avocat suspecté d’avoir détourné au minimum 520.000 euros des comptes de 17 administrés provisoires devait être entendu par le juge d’instruction à 20 heures .


L’avocat était censé protéger ceux qu’il a floué.

Photonews

L’avocat était censé protéger ceux qu’il a floué.

La juge d’instruction Sylviane Pichuèque a ordonné lundi une perquisition au cabinet de Me P. l’avocat du barreau de Charleroi qui est en aveux d’avoir détourné d’importantes sommes d’argent depuis plusieurs années.

Pendant cette perquisition, Me P. a été momentanément privé de liberté . Assisté par son avocat, Me Jean-Paul Sconnaertz, Me P. doit être entendu par le juge d’instruction à 20 heures. Il est vraisemblable qu’il sera inculpé de détournements et même éventuellement placé sous mandat d’arrêt.

Cet avocat carolo renommé, membre du Conseil de l’Ordre, était spécialisé dans les administrations provisoires était nommé par les juges de paix pour gérer les biens de personnes faibles (internés, déficients, mentaux, malades, etc.)

C’est précisément sur les comptes des personnes dont il était censé défendre les intérêts qu’il a puisé pendant des années. Le pot aux roses a été découvert lorsqu’une banque a alerté le bâtonnier de Charleroi, Me Xavier Born, d’un mouvement de fonds suspect sur un compte d’administré. L’avocat avait fait un virement de 60.000 euros vers un compte privé pour s’acheter une voiture de luxe .

L’enquête menée par le bâtonnier a révélé de nombreuses autres transactions de ce type au cours des dernières années. Me P. a avoué les faits et a démissionné de ses fonctions au Conseil de l’Ordre . Le bâtonnier a transmis le dossier au parquet le mercredi 20 mars. Le parquet a ouvert une instruction vendredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent