Publié le Mardi 16 Avril 2013 à

Régions > Namur > Actualité

Accident mortel à Lives-sur-Meuse: le conducteur placé sous mandat d'arrêt

Belga

Le conducteur qui a provoqué dimanche le décès d’une jeune conductrice, lors d’une collision frontale sur la chaussée de Liège (N90), à Lives-sur-Meuse, a été placé sous mandat d’arrêt pour entrave méchante à la circulation avec la circonstance aggravante d’avoir provoqué un décès, indique lundi le parquet de Namur.

S.OGER

Le conducteur était sous l’influence d’alcool et de stupéfiants. La police lance un appel aux éventuels témoins ayant croisé la route du chauffard peu avant l’accident.

Dimanche, vers 08h30, une Renault Clio blanche conduite par un homme né en 1984, originaire de Huy, accompagné d’une jeune femme, a percuté de plein fouet un véhicule qui circulait en sens inverse sur la Nationale reliant Namur à Andenne, à Lives-sur-Meuse.

A bord de ce second véhicule se trouvait une jeune femme, originaire de Bruxelles, qui est décédée sur le coup.

Le conducteur s’est expliqué devant la juge d’instruction. «Au moment de l’accident, il revenait d’une soirée. Il avait ingurgité de l’alcool et il a lui-même reconnu avoir consommé des stupéfiants», a expliqué la substitute du parquet chargée de l’affaire.

A la requête de la juge d’instruction, la police de Namur demande aux usagers qui circulaient sur cet axe et qui auraient été témoins, avant le drame, du comportement dangereux du conducteur de la Renault Clio de l’informer par téléphone au 081/24.66.00.

Le conducteur, blessé dans l’accident, est incarcéré à la prison de Saint-Gilles où il peut recevoir des soins. Son accompagnatrice, très légèrement blessée, n’a quant à elle pas été appréhendée.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent