Publié le Vendredi 26 Avril 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Stib: les lignes de bus 61, 54, 34, 71 et 38 les plus lentes du réseau

Rédaction en ligne

Les lignes de bus les plus lentes de la Stib sont les 61, 54, 34, 71 et 38, soit 20% de l’ensemble des bus, souligne le député SP.A Jef Van Damme qui a récemment interrogé la ministre bruxelloise des Transports Brigitte Grouwels (CD&V). De quoi qualifier ces lignes de « problématique ».


A peine 12 km/h.

Belga

A peine 12 km/h.

« La vitesse commerciale moyenne théorique y est de moins de 12 km/heure, alors que la vitesse visée est de 17 km/h. Trente des 50 lignes n’atteignent pas 17 km/h pendant les heures de pointe », ajoute le SP. A. Pour Jef Van Damme, « Cela démontre que les bus sont coincés dans les files de voitures. C’est pourquoi je demande de miser sur les bandes réservées aux bus, une solution rapide et bon marché pour les lignes de bus lentes.” Le gain de temps ainsi réalisé constitue un meilleur service pour les voyageurs et une économie pour la Stib. En même temps, la qualité de l’air en serait améliorée et les automobilistes seraient encouragés de manière manifeste à utiliser les transports en commun. »

Et le SP.A de relancer un appel à la mise en place rapide de bandes bus sur ces différentes artères : l’extension de la bande réservée au bus sur l’avenue de la Couronne vers la rue du Trône et le boulevard Général Jacques ; une bande réservée au bus sur la chaussée de Ninove ; le réaménagement du Pont de Cureghem sur le canal à Anderlecht, le tram et le bus étant prioritaires, et un site propre pour le bus et le tram dans la rue de Fiennes ; une bande réservée au bus sur la chaussée de Haecht à Schaerbeek ; un site propre sur les chaussées d’Alsemberg et de Charleroi.

« Pour pouvoir proposer les transports en commun comme une alternative à part entière pour la voiture, il faut 50% de bandes réservées aux bus et 90% de trams en site propre. Nous ne pouvons pas attendre les grandes interventions en matière de mobilité qui n’offriront une solution que dans 10 ans. Je demande de faire preuve de courage politique dès aujourd’hui et de prendre les décisions qui s’imposent dans l’intérêt de Bruxelles », ajoute le député.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent