Publié le Mercredi 1 Mai 2013 à

Régions > Tournai > Actualité

Péruwelz instaure quatre nouvelles taxes

Rédaction en ligne

Quatre nouvelles taxes viennent de faire leur apparition à Péruwelz, tandis que toute une série d’autres redevances locales enregistrent une augmentation. Un choix assumé par le bourgmestre, Daniel Westrade, en charge des Finances. La première nouveauté concerne la taxation des « débits de tabac » : «  Elle est fixée à 220 euros pour les grandes surfaces  », précise le bourgmestre, «  et à 150 euros si la vente de tabac constitue l’activité essentielle du commerce. Pour les autres, elle porte sur un montant de 25 euros… Ceci, notamment pour ne pas pénaliser les libraires  ». La taxe a été approuvée à l’unanimité des conseillers.


La vente de tabac est désormais taxée à Péruwelz.

B.LIBERT

La vente de tabac est désormais taxée à Péruwelz.

La Ville de Péruwelz souhaite désormais également taxer les piscines privées : 250 euros lorsque le bassin mesure moins de 100 mètres carrés et 500 euros pour une superficie égale ou supérieure à 100 m 2 .

L’occupation du domaine public fait aussi l’objet d’une nouvelle redevance : «  Elle concerne surtout, lors de l’ouverture d’un chantier, les baraques ou conteneurs placés notamment à l’époque par certaines banques sur la Grand-place  », précise le bourgmestre. La gratuité est, à ce titre, désormais révolue : il faudra au contraire s’acquitter d’un montant allant de 0,5 euro à 1,25 euro par m 2  et par jour… sauf si l’occupation ne dépasse par 12 heures.

Enfin, dernière nouveauté dans cette fiscalité locale : la redevance sur le prêt de matériel par la commune. «  Cette décision vient d’un constat très simple  », motive Daniel Westrade. «  Lors du prêt de chaises, tables, barrières Nadar, etc., nous devons souvent, non seulement assumer le transport, mais aussi procéder au remplacement du matériel qui a été endommagé  ». La gratuité est de ce fait, là encore, révolue.

Prêt de matériel taxé

Même si la Ville a prévu quelques exonérations «  pour les associations péruwelziennes d’intérêt local, les clubs sportifs, les comités de quartier… Par contre, il n’y aura aucune dérogation pour les manifestations à caractère commercial  ». Selon les prévisions budgétaires, ces quatre nouvelles taxes devraient rapporter un peu moins de 8.000 euros en 2013.

Mais la commune a également prévu toute une série d’augmentations : «  Les night-shops, notamment, seront taxés au maximum  », confirme le bourgmestre. «  La taxe sur les immeubles inoccupés est également fixée au montant maximum autorisé : 180 euros par mètre courant de façade  ». Les friteries, les terrains de camping, les dépôts de mitraille… chacun de ces postes enregistrent une hausse, celle-là immédiatement sanctionnée par un « non » de l’ensemble des groupes de l’opposition. « Les temps sont durs  », justifiait Jean-Pierre Cuignet, «  et on pénalise de petits commerces ». A contrario, une quarantaine de petits indépendants ont été exonérés de la taxe sur la force motrice.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent