Publié le Lundi 13 Mai 2013 à

Régions > Namur > Actualité

Le flash-mob de Namur en mai (vidéo)

Rédaction en ligne

Les artistes ont remballé leurs affaires et libéré le centre de Namur. Namur en mai a fermé ses portes pour un an. Selon l’organisateur, Nicolas Tirtiaux, le public était au rendez-vous pour cette 18ème édition.

Ce automate dansait autours d’une barre de strip-tease devant le regard amusé des Namurois.

Emilie Decamp

Ce automate dansait autours d’une barre de strip-tease devant le regard amusé des Namurois.

Sur le Place d’Armes, ce samedi, les passants ont même pu admirer ce flash-mob.

Mais derrière cet événement phare de la vie namuroise, ce sont cent-quarante personnes qui travaillent à son organisation. Un festival qui est devenu une référence dans le milieu. «  Pourtant nous fonctionnons avec peu de moyens  », explique Nicolas Tirtiaux. «  Le budget de l’asbl c’est 65.000 euros par an. C’est très court. En France, certains festivals ont un budget qui tourne autour du million. La nouveauté cette année, c’était le lancement de la Meuse en fête  », indique Nicolas Tirtiaux. Des animations étaient prévues pour l’occasion. L’inauguration s’est terminée avec le spectacle pyrotechnique « Meuse étincelle ».

Pour voir la vidéo du flash-mob, cliquez ici : http://videos.sudpresse.be/video/3900de239cbs.html

  • 3900de239cbs.html (2)

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent