Mis à jour le Jeudi 23 Mai 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Mons: comme pour le troisième violeur en série, le violeur Malgache était séropositif

C.M.

Le 3e présumé violeur en série, dénommé Jérôme-Claude Mengé, est séropositif. Dans son quartier, à Mons, l’homme était visiblement très discret. On a finalement appris que le 2nd violeur, Aïna Randrianarison, le Malgache condamné à 20 ans, était lui aussi séropositif, porteur d’une hépatite.


Le troisième violeur s’est rendu dans la cité du Festinoy.

E.G.

Le troisième violeur s’est rendu dans la cité du Festinoy.

Le 3e présumé violeur en série, dénommé Jérôme-Claude Mengé, est séropositif. Dans son quartier, à Mons, l’homme était visiblement très discret. On a finalement appris que le 2nd violeur, Aïna Randrianarison, le Malgache condamné à 20 ans, était lui aussi séropositif, porteur d’une hépatite.

C’est dans le dossier judiciaire qu’un expert souligne rapidement la séropositivité de Aïna Randrianarison, le violeur malgache condamné à 20 ans de prison ce mercredi. On explique même qu’il serait porteur d’une hépatite. Heureusement, aucune de ses victimes violées n’ont été contaminées. Leurs tests sont revenus négatifs.

Est-ce également le cas pour le 3e agresseur ? Jérôme-Claude Mengé est emprisonné à Mons. L’enquête se poursuit. Illégal, il vivait dans le centre-ville montois. « Ah bon il vivait dans ma rue ? Quelle horreur ! », clame une habitante de la rue qui vient d’apprendre qu’elle a vécu pas très loin d’un homme inculpé pour avoir commis des viols sur au moins huit personnes (des couples essentiellement).

La plupart des faits ont été commis dans la zone du Grand Large, notamment dans la cité du Festinoy, à Ghlin.

Plus d’informations dans l’édition de ce vendredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent