Publié le Mercredi 5 Juin 2013 à

Actualité > Belgique

Piquets de grève devant les bâtiments de la fonction publique à Namur et à Bruxelles

Rédaction en ligne

Des piquets de grève se trouvent devant les ministères à Namur et à Bruxelles. Rappelons que ce mercredi est jour de grève dans la fonction publique en Wallonie et à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Photo prétexte D.C.

Les syndicats en front commun tiennent deux piquets de grève, mercredi, depuis 5h30 du matin, à Bruxelles, devant le ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), boulevard Léopold II, au numéro 44, et devant le siège de l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance), au 95 de la chaussée de Charleroi. Des piquets de grève se tiennent aussi devant les bâtiments de la fonction publique à Namur.

Une quarantaine de syndicalistes étaient déjà présents aux aurores devant le ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Déplorant un manque de dialogue social avec le gouvernement, les syndicats ont déposé un préavis historique en front commun, régions et communauté.

«Les services opérationnels ne sont pas renforcés et on constate des dépenses somptuaires pour les cellules stratégiques», relève Didier Cornet, délégué permanent CSC pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. «  On remarque également l’engagement plus fréquent de consultants privés qui coûtent extrêmement cher. On se pose donc des questions sur la bonne gouvernance de la Communauté française.» Il rappelle qu’en 2005, il y avait 55% de statutaires. Aujourd’hui, l’équilibre est, selon lui, inversé et se compose de 45% de statutaires pour 55% de contractuels.

Outre le renforcement de l’emploi statutaire, les syndicats attendent la signature des conventions collectives. Ils ont ainsi demandé l’alignement de la prime de fin d’année sur le fédéral.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent