Publié le Mercredi 5 Juin 2013 à

Actualité > Belgique

Le réseau des TEC fortement perturbé, jeudi, à l'occasion de la manifestation à Bruxelles

Rédaction en ligne

Plusieurs milliers de manifestants sont attendus jeudi dans les rues de Bruxelles à l’appel des syndicats FGTB et CSC. La SNCB, De Lijn et la Stib ne prévoient pas de problèmes particuliers sur leur réseau, mais les TEC attendent «d’importantes perturbations».

N.L.

Le syndicat socialiste attend 20.000 participants tandis que la CSC prévoit la participation de 6.000 manifestants. L’action est commune mais les deux syndicats ne défileront pas pour la même raison. La FGTB s’oppose aux projets de la ministre de l’Emploi Monica De Coninck de geler les salaires tandis que la CSC défile pour lancer un appel à résoudre la question du statut unique des travailleurs. La CGSLB ne participe pas à cette action car elle l’estime prématurée.

Plusieurs centrales syndicales ont demandé aux syndicats des transports publics de rouler normalement jeudi. Les trains de la SNCB et les bus de De Lijn devraient ainsi rouler normalement à Bruxelles. «Nous avons demandé à nos militants d’être présents mais d’éviter de perturber le trafic ferroviaire», indique pour sa part Luc Piens de la CSC-Transcom.

Les véhicules de la Stib rouleront eux aussi normalement, indique la société des transports en commun bruxellois. «Les conducteurs de la Stib sont solidaires du mouvement mais n’arrêteront pas le travail», indique François Ledune. Le front commun syndical de la Stib y participera au moyen d’une affiche plaquée dans les véhicules avec pour slogan: «Nous sommes pour un meilleur statut commun et contre le blocage des salaires».

Les TEC annoncent pour leur part que «d’importantes perturbations sont à craindre», sans pouvoir en préciser l’ampleur pour l’instant. Des informations au sujet des lignes perturbées ou supprimées sont déjà disponibles sur le site www.infotec.be. Toutes les lignes devraient être à nouveau normalement desservies vendredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent