Publié le Jeudi 6 Juin 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Jemappes point de départ du «rallye des millionnaires» du PTB

D.B.

Jemappes sera le 23 juin le point de départ du « rallye des millionnaires ». Ni grosses bagnoles, ni nababs au volant, le rallye des millionnaires, c’est un parcours atypique, rythmé par les adresses des grosses fortunes de Belgique! Organisateur : Marco Van Hees, du PTB.

Marco Van Hees, auteur de plusieurs livres sur l’inégalité devant l’impôt, passe de la plume au volant...

COM

Marco Van Hees, auteur de plusieurs livres sur l’inégalité devant l’impôt, passe de la plume au volant...

Oui, le rallye va rassembler des voitures, avec des équipes dotées de GPS et de cartes. Mais, vous l'aurez compris, au cours de ce rallye d'un nouveau genre, la vitesse des véhicules ne compte pas.

Par contre, ce que la quarantaine de participants déjà inscrits risque de compter, c'est la fortune des uns ou des autres.

En effet, sur les 88 km à parcourir dans le Hainaut, au départ de Jemappes, les voitures feront arrêt à six endroits stratégiques (que l'on ne dévoilera pas ici).

« Il s'agit des maisons de six importantes fortunes de Belgique. Elles font partie des 200 personnes les plus riches du pays, révélées dans le livre de Ludwig Verduyn, en 2012 ».

A chaque point de chute, les participants devront résoudre des énigmes relatives à ces personnes fortunées et à la région dans laquelle elles sont installées.

Car si le Hainaut fait partie des provinces les plus pauvres du pays, il abrite pourtant de grosses fortunes. Un patrimoine qui s’élèverait à 2.933,406 millions d’euros pour la plus célèbre (et la plus grosse) d’entre elles, celle d’Albert Frère, du côté de Charleroi.

« C'est ce nous voulons faire découvrir aux gens », nous explique Marco Van Hees, l'organisateur.

Chez nous, dans la région de Mons-Borinage, on ne compte qu'une personnalité pointée dans la liste des plus riches : Richard Bovy, associé de Henry Renmans, l'homme des boucheries. « La fortune liée à l'entreprise occupe la 45 ème  place du classement », précise Marco Van Hees.

« C'est une réalité peu connue, mais à Mons, La Louvière et Charleroi, certains continuent de s'enrichir, et cela malgré la crise », ajoute-t-il.

Et si l'homme semble en connaître un rayon dans le domaine, c'est parce qu’il est lui-même... Non ! Pas millionnaire ! Mais bien spécialiste de la fiscalité au ministère des finances.

Lui, qui œuvre pour le PTB (Parti du Travail de Belgique), ne s'en cache pas, l'objectif de ce rassemblement est aussi de convaincre les gens.

« Nous voulons informer la population de façon ludique, afin que l'idée d'un impôt sur les grandes fortunes (patrimoine de plus d'1,5 million d'euros) fasse son chemin, dit-il. C'est une aventure qui mêle course automobile, jeux, énigmes, découvertes et sensibilisation ».

Pas de millionnaires parmi les participants donc, mais bien dans le décor. Quant aux non-millionnaires, ils devront s'acquitter de frais d'inscription s'élevant à...1 euro.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent