Publié le Jeudi 13 Juin 2013 à

Régions > Mouscron > Actualité

Mouscron: poursuivis par la police française, deux car-jackers se crashent

C.L. (avec R.L.)

Deux personnes ayant commis un violent car-jacking près d’Audenarde mercredi matin ont ensuite eu un accident à Mouscron, après avoir joué avec les nerfs de la police à Tourcoing. Il s’agit de deux Tourquennois : ils ont été arrêtés et seront entendus par le juge d’instruction la semaine prochaine.


Tout a commencé sur le parking de l’aire de repos de Kruishoutem, sur l’autoroute E17-A14

Repro Google Maps

Tout a commencé sur le parking de l’aire de repos de Kruishoutem, sur l’autoroute E17-A14

1. Car-jacking à Kruishoutem (près d’Audenarde), sur un parking

La première étape se déroule en Flandre, très tôt ce mercredi matin. Sur l’autoroute E17-A14 en direction de Courtrai, H.M. (né en 1971) et R. J.-F. (né en 1969), tous deux originaires de Tourcoing, s’arrêtent sur un parking qui se trouve à hauteur de Kruishoutem. Ils se rendent à côté d’un véhicule de modèle Citroën C5 break (coûtant en moyenne 40.000 euros à l’achat). Ils frappent à deux reprises son conducteur. Sous la violence des coups, la victime perd connaissance.

Les individus en profitent pour s’emparer de la voiture et de s’enfuir à son bord, en direction de la France. Ils sont repérés par la police de la route qui les prend en chasse.

2. Les voleurs font du gymkhana à Tourcoing et foncent sur la police

Après avoir franchi la frontière, la voiture volée est repérée aux alentours de 3h45 sur l’avenue du président Coty, à Tourcoing, en train de faire du gymkhana (en d’autres termes, ils s’amusent à slalomer à une vitesse excessive, comme dans certains films hollywoodiens...)

Une patrouille de police française tente le contrôle. La voiture prend la fuite par l'autoroute A22 en direction de Lille. Une patrouille de la BAC (brigade anti-criminalité) se positionne sur l'A22, et se fait dépasser par les fuyards qui roulent avec les phares éteints.

La voiture quitte l'autoroute à hauteur de Marcq-en-Baroeul et est perdue de vue par les forces de l’ordre qui se positionnent alors sur le Grand-Boulevard, à Mouvaux, au cas où, prêts à disposer une herse (l’instrument à pointes) pour intercepter le véhicule. Peu de temps après, la C5 leur fonce dessus ! Les policiers n'ont pas le temps de disposer la herse sur le sol. Ils doivent s'écarter pour éviter d'être percutés. La voiture prend la direction de Tourcoing et passe la frontière vers Mouscron par la rue des Trois-Pierres (son prolongement, côté belge, est la rue de la Marlière).

3. Fin de la cavale : ils se crashent à Mouscron et sont arrêtés

Les deux quadragénaires ont les policiers français à leurs trousses, et tentent de les semer. Peu après avoir franchi la frontière, la voiture percute une bordure et s'immobilise, sur la Route express.

La police nordiste avertit ses homologues mouscronnois, qui arrivent sur place et prennent en charge les occupants de la voiture car-jackée.

L'enquête est entre les mains de a police belge. Le parquet d’Audenarde a demandé au juge d’instruction de garder les Tourquennois en détention.

Ces derniers devraient être entendus mardi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent