Mis à jour le Jeudi 20 Juin 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Mons-Borinage: une assemblée générale du personnel se tient ce vendredi matin pour décider d'une éventuelle grève

C.S.

Ce matin, une assemblée générale réunit les travailleurs des écoparcs de l’Hygea. Ils décideront s’ils optent pour la grève. Nous avons passé quelques heures avec les préposés de l’écoparc de Colfontaine. Agressions verbales, menaces et parfois même coups rythment leur quotidien.


Chaque jour, Romuald subit les agressions verbales et physiques dans son Ecoparc.

C.S.

Chaque jour, Romuald subit les agressions verbales et physiques dans son Ecoparc.

Romuald travaille à l’écoparc de Colfontaine depuis 15 ans. Avec son collègue Jacky, il accueille les personnes qui veulent déposer leurs déchets. Tout s’est toujours bien passé mais depuis quelques années, la situation s’est dégradée. Chaque jour, il est victime de commentaires, d’agressions ou même de coups de la part des usagers mécontents. «  Le problème, c’est que tout ce qui entre dans un sac-poubelle et qui n’est pas trop lourd ne peut plus aller dans les encombrants. Les petits jouets, les peluches… Tout doit être refusé. Ça se passe donc très mal avec la population et leur mécontentement, c’est à nous qu’ils le disent  », explique Romuald.

Il est déjà arrivé que la situation dégénère. Un des collègues de cet écoparc a déjà reçu un coup de poing en plein visage, d’autres ont été suivis en dehors du parc et menacés. Même Romuald a déjà fait les frais de la colère d’un usager. «  Un jour un homme est venu avec une remorque de graviers qui contenait plein de papier. Je lui ai demandé de trier avant de jeter mais il ne l’a pas fait. Quand j’ai vu qu’il avait tout mis comme ça, je lui ai redemandé de trier. Je lui ai dit que s’il ne le faisait pas, j’allais devoir lui dresser une amende. J’ai toujours été calme, j’essayais d’être conciliant mais il m’a insulté de « fils de… » et il m’a mis un coup dans le torse  », se souvient-il.

Plusieurs réunions ont eu lieu avec la direction. Elle a décidé d’augmenter le nombre de véhicules et de chauffeurs destinés à l’évacuation des conteneurs. L’Hygea a fait des propositions pour les autres problématiques. Ce vendredi matin, une assemblée générale se tient avec le personnel pour lui présenter ces solutions. Ils devront décider s’ils les acceptent ou s’ils continuent leurs actions.

Découvrez notre après-midi avec Romuald et plus d’infos sur les Ecoparcs dans notre édition de ce vendredi 21 juin.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent