249

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Roland Duchâtelet va se mettre en quête d'un repreneur pour le Standard: il a annoncé la nouvelle à son personnel

D.S., J.V., Ph.G. et Y.Bd. |

Publié le Lundi 1 Juillet 2013 à

S. Kip

Exclusif - Roland Duchâtelet, président du Standard, a accepté de dévoiler ses futurs plans: il compte bien remettre le Standard entre d’autres mains. «Cela prendra le temps qu’il faudra», explique l’homme fort de Sclessin, forcé de quitter le club face à la pression des supporters. Il a confirmé la nouvelle au personnel du club peu après 11h ce lundi matin.

Roland Duchâtelet, l’actuel président du Standard de Liège, est au cœur de tensions depuis quelques semaines. Plus de 5000 supporters se sont réunis lors du Business Meeting du club jeudi dernier pour signaler leur mécontentement et face à cette pression, la direction avait même décidé d’annuler la Journée Portes Ouvertes du 21 juillet prochain, pourtant si chère aux supporters.

Ces tensions ont eu raison de la motivation de Roland Duchâtelet, qui a pourtant toujours tenu face aux supporters rouches jusqu’à présent. « Cette situation n’est plus acceptable », nous a-t-il confié en exclusivité. « Surtout ce qu’il s’est passé jeudi (NDLR : lors du Business Meeting), c’est la goutte qui a fait déborder le vase. C’est incompatible avec ma vision actuelle du football ».

Il confirme donc : « Je vais remettre le club. Cela prendra le temps qu’il faudra ». Il précise : « Cela se fera à deux conditions. D’abord, que 90 % des partenaires commerciaux actuels du club continuent de soutenir cette équipe. Ensuite, que la moitié des abonnés du Standard avalisent ma décision de remettre le club ». Deux conditions qui devraient être rapidement remplies vu la contestation actuelle...

Roland Duchâtelet n’a pas encore d’idée de repreneur. « Cela peut prendre quatre ou cinq mois. Mais je ne compte pas remettre le club à n’importe qui. Louis Smal (NDLR : président du club de supporters « la Famille des Rouches ») a déclaré publiquement qu’il connaissait des gens capables de reprendre ce club. La balle est désormais dans son camp ».

En outre, voici le communiqué de presse que le Standard va diffuser dans la journée, quant à la situation actuelle du club :

« A ce jour, la Famille des Rouches n’a toujours pas accepté l’invitation de la direction du Standard pour discuter de l’avenir du club demandée il y a un mois. Roland Duchâtelet ne désire plus rester le président d’un club ou l’intégrité physique ou émotionnelle des visiteurs - quels qu’ils soient- ne peut plus être garantie.

Il est disposé d’entamer des négociations de reprise par le club par les repreneurs proposés par la Famille des Rouches.

Pour garantir la continuité du club, les conditions suivantes devront être remplies avant d’entrer dans les négociations de reprise du club et donc la passation de pouvoir:

- 90% des partenaires commerciaux du club (en termes de la valeur de sponsoring) doivent accepter les nouveaux actionnaires. En effet, le sponsoring et une source très importante de revenus pour le club qu’il ne faut pas mettre en péril.

- La majorité des abonnés du club doivent accepter le nouvel actionnariat. »