Publié le Jeudi 11 Juillet 2013 à

Actualité > Belgique

Et si Philippe venait à mourir prématurément, avant la majorité de sa fille...

Rédaction en ligne

Si Philippe venait à mourir, un régent serait nommé en attendant la majorité d'Elisabeth.


Le prince Philippe, la princesse Elisabeth et le roi Albert II.

Photo News

Le prince Philippe, la princesse Elisabeth et le roi Albert II.

La question n'est pas d'actualité. Et personne, bien entendu, ne souhaite qu'elle le devienne. Mais que se passerait-il si Philippe venait à décéder avant que sa fille, Elisabeth, ait atteint ses 18 ans? "Dans ce cas, le Parlement nommerait un régent, qui pourrait être n'importe quel citoyen pour autant qu'il ait la nationalité belge", explique le constitutionnaliste de l'ULg Christian Behrendt. "Ce ne serait donc pas forcément sa soeur Astrid, contrairement à ce que certains semblent croire..."

Plus d'informations dans nos journaux de ce jeudi ainsi que dans nos éditions numériques

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux