Publié le Jeudi 18 Juillet 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Mons et sa région: 1.422 emplois ont du mal à trouver preneur

Rédaction en ligne

L’arrondissement montois est l’une des zones les plus touchées par le chômage en Wallonie. À Mons même, le taux de demande d’emploi représente 20,39 % en juin 2013. Et pourtant, les professions qui manquent de main-d’œuvre sont nombreuses. En 2012, elles ont représenté plus de 1.420 emplois, 1.420 postes qui, du coup, ont eu et ont encore du mal à trouver preneur.

News

En 2012, le Forem de Mons a recherché pas moins de 513 infirmières : 376 en soins généraux et 137 en soins spécialisés. C’est la profession par excellence qui manque cruellement de main-d’œuvre.

D’autres métiers sont en pénurie de main-d’œuvre parce qu’ils nécessitent des compétences et des qualifications très spécifiques. C’est le cas pour tous les métiers techniques. Ainsi, sur toute l’année 2012, le Forem de Mons a dû traiter 243 offres d’emploi pour un poste d’installateur électricien, 109 offres pour un poste de mécanicien automobile ou de poids lourd ou encore 87 offres pour un emploi de technicien en système d’usinage.

Dans ce top 10 des métiers montois en pénurie, on retrouve, en dernière position, la profession de délégué commercial. Pas moins de 68 opportunités d’emploi ont été gérées par le Forem montois en 2012. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas une profession où le bagout suffit.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent