Publié le Lundi 29 Juillet 2013 à

Régions > Mons > Actualité

Mons : La Tour St-Georges sera bien enlevée du site

C.S.

Ce lundi matin, le SPW (service public wallon) et Eurogare ont débattu de la conservation des vestiges de la tour « Saint-Georges ». Finalement, le verdict est tombé. Il sera impossible de garder les ruines sur le site à cause du parking souterrain et les services de la Région wallonne estiment qu’il est sans cohérence de déplacer la tour ailleurs.


Les archéologues n’ont pas pu travailler ce lundi après-midi à cause de l’inondation du site

C.S.

Les archéologues n’ont pas pu travailler ce lundi après-midi à cause de l’inondation du site

Depuis plus d’une semaine, la découverte des vestiges de la tour médiévale « Saint-Georges » déchaîne les passions. Sur internet, par exemple, ce sont plus de 6.000 personnes qui ont rejoint le groupe Facebook pour la sauvegarde de ces vestiges.

Ce lundi matin, le SPW et Eurogare se sont rencontrés pour débattre d’une éventuelle conservation des ruines. «  Malheureusement, la tour se situe juste à l’emplacement du parking souterrain. La conservation in situ (donc sur place) sera impossible  », explique Martine Soumoy, responsable du service archéologie SPW à Mons.

D’autres scénarios ont aussi été envisagés mais rien ne convient à une conservation sur place. «  Si on la change de place, on perd tout le contexte. Il n’y a aucune cohérence si elle n’est plus à sa place. Elle deviendrait plus un objet de musée qu’un monument historique  », confie la responsable du département archéologie du SPW. Elle nous avoue aussi qu’un transport serait fatal au bâtiment.

Selon le SPW, la tour restera encore debout jusqu’à jeudi minimum. Sauf miracle, la tour sera donc bel et bien détruite. Reste à savoir ce que vont devenir les débris de pierres.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent