Publié le Mercredi 14 Août 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Agression homophobe au BSF: la Ville de Bruxelles se défend et se dit «ouverte à tous et tolérante»

Belga

La Ville de Bruxelles a dit mercredi rejeter tout acte de violence homophobe et a souligné qu’elle était «une ville ouverte à tous et tolérante» après l’agression présumée à caractère homophobe commise par des policiers de Bruxelles Capitale Ixelles. Elle a rappelé dans un communiqué les initiatives prises pour soutenir les homosexuels et lutter contre les comportements discriminatoires.

Capture RTL-TVi

Une enquête a été ouverte au Comité P et une autre au parquet de Bruxelles après la plainte déposée par deux homosexuels. Ces derniers affirment avoir fait l’objet d’insultes à caractère homophobe et de coups de la part d’agents de police de la zone Bruxelles Capitale Ixelles alors qu’ils quittaient le Brussels Summer Festival dans la nuit de vendredi à samedi.

«Tout acte de violence homophobe est inacceptable. Bruxelles est une ville ouverte à tous et tolérante; qui continuera à permettre à chacun d’afficher librement ses préférences», souligne le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans (PS), cité dans le communiqué.

La Ville rappelle les initiatives prises pour soutenir les homosexuels et lutter contre les comportements discriminatoires. Elle cite notamment des actions et des campagnes de sensibilisation vers le grand public, des réunions entre les associations, les représentants politiques et les services de police et de prévention de la Ville et le soutien à des événements holebis comme la Belgian Pride. Elle souligne enfin que les effectifs de la zone de police de Bruxelles Capitale Ixelles ont été formés à l’accueil spécifique des victimes d’agressions homophobes.

Pourtant, selon Rainbowhouse, la plate-forme regroupant les 40 associations LGBTQI (Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transgenre, Queer et Intersexué) bruxelloises, la formation de sensibilisation à l’homophobie «est établie sur base volontaire et les participants à cette formation sont donc pour la plupart déjà sensibilisés». L’association a donc préconisé, ce lundi, que cette formation soit enfin obligatoire à tous.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent