Publié le Jeudi 22 Août 2013 à

Régions > Luxembourg > Sports

Athlétisme: Jacques Borlée aimerait travailler avec le Virtonais Julien Watrin

Julien Carette

Jacques Borlée, l’entraîneur du 4x400m belge et de ses trois champions de fils, est en constante recherche de nouveaux talents pour faire progresser un relais qui a pris la cinquième place ce vendredi lors des mondiaux de Moscou. Et il semble sous le charme du Virtonais Julien Watrin (21 ans).

« Son potentiel de base est énorme. Maintenant, j’ai aussi pas mal de réserves », glisse Jacques.

B

« Son potentiel de base est énorme. Maintenant, j’ai aussi pas mal de réserves », glisse Jacques.

«  Il m’a ébloui avec le 4x400m lors de l’Euro espoirs » explique l’entraîneur belge dans La Meuse Luxembourg de ce vendredi. «  Ce qu’il a réalisé n’est pas donné à tout le monde. Son potentiel de base est énorme. Maintenant, j’ai aussi pas mal de réserves. (...) J’aimerais qu’il rentre dans le projet du 4x400m, qu’il collabore avec nous. Mais attention, il n’est pas question de débauchage. Il doit continuer avec le même entraîneur mais on peut les aider à se développer en mettant à sa disposition toutes les connaissances qu’on a acquises ces dernières années en bossant avec mes fils » continue un Jacques Borlée qui a déjà rencontré Edith Graff, la coach de Watrin, voici quelques semaines à Ninove pour lui en parler. «  Julien est un garçon qui a le potentiel pour rejoindre l’élite mondiale mais c’est à lui à nous dire s’il se sent prêt à beaucoup travailler pour arriver dans les 45 ou 44 secondes. Car cela demande un boulot inouï !  »

Dautres pistes ?

De son côté, Julien Watrin qui a toujours bien en tête de se tourner vers le 200m et le 400m, et donc de se détourner d’un 100m qui lui convient beaucoup moins. «  Je suis intéressé par une évolution qui consisterait à travailler en collaboration avec d’autres entraîneurs. C’est même sûr qu’il y aura des changements à ce niveau-là en vue de la saison prochaine. Mais rien n’est décidé sur les personnes  » glissait ce jeudi le Virtonais. D’autres pistes que celle menant aux Borlée sont donc possibles.

Rendez-vous dans La Meuse Luxembourg de ce vendredi pour découvrir l’article au complet  !

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent