Publié le Mercredi 4 Septembre 2013 à

Culture > Musique

Trois nouvelles chansons inédites de Jacques Brel dans sa nouvelle intégrale (+ vidéo)

Alexandre Delmer

La nouvelle va réjouir les fans de Jacques Brel. À l’occasion du 35e anniversaire de sa disparition, la maison de disques Universal Music va sortir une nouvelle intégrale de l’artiste belge, « Suivre l’étoile ». Trois chansons inédites seront présentes dans cette intégrale.

Le site internet du Figaro a révélé cette semaine « La Toison d’or », un trésor exhumé des archives d’Universal, et premier de trois titres inédits tirés de la nouvelle intégrale.

Jacques Brel a disparu le 9 octobre 1978, à l’âge de 49 ans, avant d’avoir eu le temps de compléter une œuvre qui demeure parmi les plus puissantes de la chanson française. À l’occasion du trente-cinquième anniversaire de cette date funeste, une nouvelle intégrale de l’artiste a été réalisée avec le plus grand soin par la maison de disques Universal Music. Baptisée « Suivre l’étoile », cette somme de 21 CD retrace l’intégralité des enregistrements en studio et en public réalisés par le chanteur entre 1953 et 1977.

On y retrouve bien sûr les albums studio d’origine, restaurés en haute définition. Les orchestrations d’époque y retrouvent tout leur éclat et les prises de voix y sonnent avec une précision inédite.

Ce coffret, qui reprend les dimensions des intégrales Gainsbourg, Brassens, Barbara et Ferré parues ces dernières années, abrite 310 titres au total. Il contient sept albums live, dont trois inédits : un enregistrement réalisé aux Trois Baudets en 1957. Celui que l’on surnommait alors « l’abbé Brel » y chante en s’accompagnant à la guitare, en duo avec François Rauber – qui demeurera son arrangeur de prédilection – au piano. Une nouvelle version du concert d’adieux à l’Olympia de 1966 – à la fin duquel Brel revient saluer le public en peignoir – et sa toute dernière performance, à Roubaix, au début de l’année 1967. Ce tirage limité et numéroté abrite aussi douze versions alternatives de grandes chansons de Brel (Ne me quitte pas, Ces gens-là…) et trois inédits : La Toison d’or, Le Docteur, et le document Place de la Contrescarpe.

L’ensemble est accompagné par un livret rédigé par sa fille aînée, France Brel, une sélection de propos de l’artiste lui-même, afin de rendre l’évocation de ce grand maître encore plus vivant.

Bref, une intégrale immanquable pour tous les fans de Jacques Brel.

  • La Toison d'Or

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent