Publié le Mercredi 11 Septembre 2013 à

Régions > Charleroi > Actualité

Agent licencié à Anderlues: aucun bus ne sortira du dépôt ce jeudi

Rédaction en ligne

Le réseau du TEC Charleroi devrait être de nouveau perturbé par un mouvement de grève, ce jeudi. Une réunion a rassemblé mercredi direction et syndicats autour du dossier de l’agent licencié. A l’issue de celle-ci, les deux parties campaient toujours sur leurs positions.

Aucun bus du dépôt d’Anderlues ne devrait sortir ce jeudi, confirme-t-on de source syndicale : encore une journée noire pour les usagers des transports en commun. Cette décision, prise en front commun syndical, fait suite à la décision de licencier un des chauffeurs du dépôt, accusé de vol. Les dépôts de Genson et de Jumet pourraient suivre ce mouvement, de fortes perturbations sont une nouvelle fois de plus à craindre sur le réseau carolo.

De nombreux agents du TEC Charleroi s’étaient mis en grève ce mercredi matin à la suite du licenciement d’un des leurs, accusé par la direction d’avoir récolté de l’argent auprès des clients sans émettre de titres de transport. Parti du dépôt d’Anderlues, le mouvement s’est étendu aux autres sites.

La décision de licenciement est tombée mardi lorsque les responsables de la filiale de la Société régionale wallonne du transport (SRWT) ont adressé une lettre recommandée à l’agent concerné. Celle-ci fait suite à une enquête entamée voici plusieurs mois. Selon elle, la procédure a nécessité le visionnage de bandes vidéo. Du côté des collègues du chauffeur licencié, c’est l’incompréhension : leur collègue est de plus apprécié et, en plus de vingt ans de carrière, n’avait jamais l’objet de la moindre réprimande.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent