Publié le Vendredi 20 Septembre 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

La Stib ne peut pas étendre ses lignes vers la Flandre

Rédaction en ligne

Info La Capitale : La société flamande de transports en commun De Lijn souhaite développer quatre lignes de tram entrant dans la capitale, mais certains administrateurs de la société bruxelloise de transports en commun Stib y mettent leur veto car la convention prévue ne prévoit pas la possibilité, à l’inverse, d’étendre des lignes de la Stib vers le Brabant flamand.


Les projets de la Stib n’avancent pas.

Belga

Les projets de la Stib n’avancent pas.

La société De Lijn veut développer quatre lignes de tram dans le cadre de son plan «Brabantnet», lignes qui traverseront ou arriveront à Bruxelles.

Le conseil d’administration de la Stib devait approuver, lors de sa dernière réunion, une convention prévoyant que la Stib et De Lijn collaboreront pour réaliser ces quatre lignes, qui devraient être opérationnelles en 2025.

Mais plusieurs administrateurs de la Stib estiment que cet accord n’est pas équilibré car la Stib n’en tirerait aucun avantage et ne pourrait pas, en réciprocité, étendre certaines de ses lignes vers le Brabant flamand.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent