Publié le Samedi 21 Septembre 2013 à

Régions > Liège > Actualité

Seraing: pour se défendre, elle poignarde son compagnon à trois reprises

Rédaction en ligne

Une dame de 40 ans est poursuivie par la justice pour avoir porté trois coups de couteau à son compagnon. Il a été retrouvé en sang dans une petite plaine de jeux rue du Coteau à Ougrée. La dame évoque la légitime défense…


L’homme a été retrouvé ici, rue des Coteaux à Ougrée, dans une mare de Sang.

S.K.

L’homme a été retrouvé ici, rue des Coteaux à Ougrée, dans une mare de Sang.

Le 13 mars 2010 en milieu d’après-midi, une scène de ménage avait agité le couple formé par deux quadragénaires habitant rue du Coteau, à Ougrée. La dame, régulièrement battue par son compagnon, aurait à nouveau été la cible de coups et avait attrapé un couteau de cuisine « pour se défendre », affirme-t-elle. Elle a porté trois coups de couteau à son compagnon, qui a fait quelques pas, est sorti de la maison, puis s’est effondré dans la plaine de jeux située juste devant. C’est là que les secours l’ont emporté : victime d’une perforation du poumon et du foie et présentant des côtes cassées, il est resté entre la vie et la mort plusieurs jours. Prévenue de tentative de meurtre, elle a comparu ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Liège.

Elle avait rencontré son compagnon en 2005, alors qu’elle était accro aux drogues dures. «  À l’époque, on disait que je ne pourrais pas avoir d’enfant » , a-t-elle expliqué au tribunal. Mais elle était tombée enceinte en 2007 et avait arrêté de consommer : «  la grossesse a changé ma manière de vivre » , a-t-elle poursuivi. Le jour des faits cependant, elle présentait pourtant un taux de 0,82 g d’alcool par litre de sang, et des traces de méthadone et de morphine.

Le compagnon, dont elle n’est séparée que depuis un peu plus d’un an, n’était pas présent au procès. Me Berbuto a demandé qu’on retienne la légitime défense. Le ministère public a requis 3 ans de prison. Jugement le 4 octobre.

LWs

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent