Publié le Mercredi 25 Septembre 2013 à

Régions > Charleroi > Actualité

Charleroi: 7 et 12 ans de prison requis contre des braqueurs présumés

Rédaction en ligne

Le tribunal correctionnel de Charleroi a poursuivi mercredi l’examen du dossier du «gang à l’Imprezza», mettant en cause les auteurs présumés d’une dizaine de braquages commis dans la région. Le parquet réclame 7 et 12 ans de prison ferme contre les principaux prévenus qui nient leur implication dans ces hold-up.

Denis Gauvain

Le 24 janvier dernier, les forces spéciales de la police fédérale interceptaient Choukri B. et Khalid B. à proximité d’une station-service à Gerpinnes. Les deux individus étaient munis de cagoules et étaient en possession d’une kalachnikov et d’un fusil russe à canon scié, cachés dans un sac de sport. Ils se trouvaient en outre dans une Subaru Imprezza volée, aperçue lors de plusieurs braquages commis dans la région de Charleroi depuis décembre 2012.

Déférés devant le tribunal correctionnel de Charleroi mercredi, en compagnie de trois autres prévenus poursuivis pour le recel de la Subaru, Choukri et Khalid ont nié les faits. Le parquet a réclamé 12 ans de prison pour le premier, en état de récidive, et 7 ans contre son complice présumé.

Mes Lauvaux et Balleux, conseils des deux principaux prévenus, ont sollicité l’acquittement pour les huit braquages et la tentative à la station-service de Gerpinnes. Selon eux, un doute subsiste quant à la participation de leurs clients. Aucun lien matériel, de type ADN, ne relie Choukri aux faits. Enfin, d’autres attaques à main armée ont été perpétrées après leur arrestation, avec des armes lourdes, un sac de sport et des vêtements identiques. Le jugement sera rendu le 16 octobre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent