Publié le Samedi 28 Septembre 2013 à

Actualité > Monde

Yeux crevés, pénis arrachés, enfants retrouvés morts dans des frigos...: le calvaire des otages au Kenya

Rédaction en ligne

Une véritable horreur. C’est ce qu’ont découvert plusieurs soldats kenyans, après l’assaut du centre commercial Westgate de Nairobi. Les otages du groupe d’islamistes shebab somaliens ont été les victimes d’actes de barbarie inqualifiables.

Les témoignages publiés par le Daily Mail font froid dans le dos. Yeux crevés, nez et pénis arrachés, des corps pendus à des crochets, des doigts coupés avec une pince : les otages ont vécu un véritable calvaire. Des enfants ont également été retrouvés dans des frigos, au milieu de la nourriture, et... avec encore des couteaux plantés dans le corps. Bref, de la barbarie pure et simple.

Les terroristes tués ont, quant à eux, été retrouvés en cendres. « Visiblement, les terroristes restants se brûlaient entre eux pour que les enquêteurs ne puissent pas les identifier », indique le Daily Mail, citant de nombreux témoignages.

Pour rappel, le bilan provisoire fait état de 61 civils et six membres des forces de l’ordre tués dans l’attentat le plus meurtrier perpétré au Kenya depuis celui contre l’ambassade américaine en 1998 à Nairobi, qui avait fait plus de 200 morts. Du côté des assaillants, cinq terroristes ont été tués par balles et 11 suspects sont en détention.

Le commando islamiste, lié aux insurgés somaliens shebab qui ont revendiqué l’attaque, avait pris d’assaut samedi à la mi-journée le Westgate, l’un des centres commerciaux les plus huppés de la capitale Nairobi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent