Publié le Mercredi 2 Octobre 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Tribunal de Bruxelles: Ahmed L. nie avoir participé au trafic de la place Lemmens

Rédaction en ligne

Ahmed L. a nié mercredi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles avoir pris part au vaste trafic de stupéfiants qui se déroulait aux alentours de la place Lemmens à Anderlecht. Une vingtaine de personnes sont prévenues d’avoir participé à ce trafic de drogues en 2009.


Un procès sous haute sécurité policière.

Quentin Bruno

Un procès sous haute sécurité policière.

Ahmed L., prévenu d’avoir blanchi l’argent provenant de la vente illicite de quantités importantes de cannabis, a contesté ce qui lui est reproché. Il est suspecté d’avoir investi les revenus de cette vente dans l’achat d’immeubles.

L’homme a déclaré mercredi qu’à l’époque des faits, il était au chômage. Il vendait quelques montres de luxe et le reste du temps il jouait aux cartes dans un café, a-t-il dit. Il a encore affirmé qu’il avait pu acheter des immeubles grâce aux aides financières d’amis et de membres de sa famille.

Il a encore nié avoir eu en main de l’argent provenant de la vente de cannabis. Et si l’on a malgré tout retrouvé ses empreintes sur des sacs en plastique ayant contenu des liasses de billets, découvertes lors d’une perquisition, il n’en connaît pas la raison, a-t-il dit.

Une vingtaine de personnes sont prévenues d’avoir fait partie d’une organisation criminelle, active dans un trafic de stupéfiants, en 2009, aux alentours de la place Lemmens et du quartier Cureghem à Anderlecht. Fin mai 2010, une centaine de logements avaient été perquisitionnés et une trentaine de personnes avaient été appréhendées.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent