Publié le Vendredi 11 Octobre 2013 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Habay : le groupe Evoke envoie un son hybride qui secoue !

Rédaction en ligne

Evoke est un des derniers groupes issus de la prolifique entité rock de Habay. Le trio « électro-post-punk-métal- progressif » jouera pour la première fois à L’Entrepôt d’Arlon ce 19 octobre, en première partie de 65DaysofStatic.

Evoke

En matière de rock, Habay dispose d’un terreau incroyable. Les groupes s’y forment, splittent, se reforment. Les musiciens y sont légions, créent et abandonnent des projets musicaux au gré de leurs humeurs musicales. La commune s’est même dotée d’un festival sous la bannière « Habay Rock City ». «  Selon le dernier recensement, on comptait 33 formations musicales, en ce compris la chorale et l’Emulation  », comment Thomas Franck, membre du groupe Evoke, un des derniers nés sur l’entité. Avec David Fays et de Vincent Neuberg, il a créé cette nouvelle formation hybride, qui allie musique électronique et métal. «  Avec Vincent, nous avons joué dans Bigmouth, une formation punk, alors que David, lui, a sévi dans Nervous Chillin et Incriminate 77  », commente Thomas. Autant de noms qui se sont inscrits dans la plus pure tradition musicale habaysienne d’il y a quelques années, bien punk, bien sauvage, qui envoyait des décibels. «  L’année passée, alors que devait être organisée une nouvelle édition de Habay Rock City, nous nous sommes retrouvés tous les trois autour de l’envie de proposer quelque chose de différent, et quelques chopes. Personnellement, j’apprécie de plus en plus les musiques électroniques techno ou dubstep. Vincent et David, eux, restent plus influencés par le rock… »

La suite du portrait du groupe Evoke aujourd’hui dans votre journal et sur nos supports numériques

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent