Publié le Mercredi 16 Octobre 2013 à

Régions > Bruxelles > Sports

Union St-Gilloise (D3B): Jean-Pierre Vande Velde est sous pression

Rédaction en ligne

Quand les résultats n’atteignent pas les espérances, c’est souvent le coach en place qui en prend pour son grade. Les « Vande Velde démission » lancés à l’issue de la rencontre de dimanche en disaient long sur l’agacement des supporters. Et généralement, la révolte du douzième homme n’est jamais bon signe et est souvent synonyme de danger pour l’entraîneur de la formation.


Jean-Pierre Vande Velde n’est toujours pas menacé...pour l’instant.

Devaux

Jean-Pierre Vande Velde n’est toujours pas menacé...pour l’instant.

Le ciel s’assombrit donc au-dessus de la tête de Jean-Pierre Vande Velde et, si les résultats sont toujours aussi décevants, l’orage risque bien de frapper plus vite que l’on ne le croit. En conférence de presse, le mentor saint-gillois avouait même ne pas comprendre la réaction des fans. Nous avons dès lors tenté de donner quelques éléments de réponse qui pourraient expliquer pourquoi Jean-Pierre Vande Velde a la pression sur ses épaules.

1. 18 sur 33, un bilan insuffisant par rapport aux ambitions

Le bilan de Jean-Pierre Vande Velde à la tête de l’Union Saint-Gilloise est de 18 sur 33. Il occupe aussi la quatrième place, ce qui n’est pas si catastrophique que cela mais, compte tenu des ambitions affichées en début de saison, c’est insuffisant à en croire les irréductibles supporters des Jaune et Bleu. D’autant plus que Woluwe-Zaventem prend le large et compte déjà dix points d’avance avant le duel de ce week-end. Pourtant, tout avait très bien commencé : un groupe de qualité, des résultats positifs et un football retrouvé. Mais ces derniers temps, la machine s’est un peu enrayée. Le jeu est beaucoup moins chatoyant, les attaquants ont du mal à trouver le chemin des filets et les résultats ne suivent plus.

Retrouvez la suite de cette analyse dans l’édition La Capitale de ce mardi 15 octobre 2013.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent