Publié le Jeudi 7 Novembre 2013 à

Régions > Charleroi > Actualité

Charleroi : plus de 80.000 pièces de contrefaçon saisies

Belga

Dix-neuf perquisitions ont été menées à Charleroi et Bruxelles, mardi, dans le cadre d’une vaste opération dans le milieu de la contrefaçon. Plus de 80.000 pièces de vêtements et parfums contrefaits ont été saisis. Neuf personnes suspectées d’appartenir à un trafic international ont été inculpées. Cinq d’entre elles sont sous mandat d’arrêt.


Les contrefaçons sont vouées à la destruction en incinérateur.

A. De Cremer

Les contrefaçons sont vouées à la destruction en incinérateur.

Un trafic international de pièces contrefaites a été démantelé, mardi, révèle le parquet de Charleroi. Depuis plusieurs mois, les services des douanes et accises, ainsi que la police fédérale carolo, enquêtaient sur cette organisation criminelle commercialisant des contrefaçons de marques telles que Nike, Armani, Hugo Boss, Adidas, Guess,.... Les stocks étaient conservés dans d’énormes entrepôts de la région bruxelloise tandis que des antennes permettant l’écoulement au détail étaient installées le plus souvent dans des garages du grand Charleroi.

L’un de ces «points de vente» a pu être identifié par les enquêteurs qui ont remonté toute la filière. Ce mardi à 05h00 du matin, une centaine de policiers et 60 douaniers ont mené 19 perquisitions à Bruxelles et Charleroi. Au total, plus de 80.000 pièces contrefaites ont été saisies. Il s’agit essentiellement de vêtements de marque, de parfums, mais également de cigarettes et de boissons alcoolisées. Par ailleurs, dix tonnes de pâte mielleuse à narguilé ont été découvertes. Il semble que cette matière provenait du Qatar sans avoi été soumise à la fiscalité belge.

Au total, neuf personnes ont été interceptées et déférées devant le juge d’instruction carolorégien qui les a inculpés d’organisation criminelle et de contrefaçon. Cinq de ces personnes, parmi lesquelles figurent trois individus en séjour illégal, ont été placées sous mandat d’arrêt.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent