1

Univers > Foot > Foot belge

Genk, fâché sur le Standard après le transfert de Léon Bailey, quitte le G5

Sudinfo.be |

Publié le Vendredi 8 Novembre 2013 à


Herbert Houben.

Photonews

Herbert Houben.

Genk a décidé de quitter le G5, groupe qui comprend les cinq plus grands clubs de Belgique. La direction limbourgeoise refuse de continuer à collaborer avec les Liégeois suite au transfert du jeune Leon Bailey. «Le joueur a vidé son casier avec les larmes aux yeux », a déclaré Herbert Houben, président du Racing.

Genk va quitter le G5, qui regroupe les cinq plus grands clubs de Belgique (Anderlecht, Bruges, Standard, Genk et Gand suite à une manoeuvre «incorrecte» du Standard, selon Herbert Houben, qui s’est exprimé dans les colonnes de nos confrères du «Het belang van Limburg».

«Cette fois, cela va trop loin», explique le président limbourgeois, choqué par la manière utilisée par le président liégeois pour attirer le jeune Jamaïcain Leon Bailey. «Roland Duchâtelet a attiré notre jeune joueur en lui promettant d’investir dans un centre de formation jamaïcain. Une proposition que Bailey n’a pu refuser. Il est ainsi venu vider son casier au bord des larmes. Pour nous, cela va trop loin, on ne peut pas continuer à travailler ensemble dans ces conditions... J’ai bien sûr râlé quand Dennis Praet et Alper Ademoglu sont partis à Anderlecht, mais c’était leur volonté. Ce n’est pas le cas de Bailey, que le président du Standard Roland Dûchatelet a recruté de manière éhontée.»