Publié le Jeudi 14 Novembre 2013 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot (P.4): Ahmed Sanhayi est le nouveau coach de Trabzon

Rédaction en ligne

Changer de coach en cours de saison est chose courante. Tout le monde le sait. Mais changer de coach deux fois en 1 mois est quelque chose d’inhabituel. C’est pourtant ce qui s’est passé il y a deux semaines à Trabzon.

Ahmed Sanhayi sera à la tête d’une équie ambitieuse qui a le potentiel pour jouer en P.3.

Cantal

Ahmed Sanhayi sera à la tête d’une équie ambitieuse qui a le potentiel pour jouer en P.3.

«  En effet, ce n’est pas une chose courante  », admet Ahmed Sanhayi, le nouveau coach de l’équipe. «  Je travaillais comme T.2 au côté de Nico Kefalas. Celui-ci était aussi coordinateur des jeunes au Stade Everois. Ce club venait de se séparer de son coach et le président a demandé à Nico s’il voulait revenir comme T.1 et celui-ci a accepté. En fait, il était un peu obligé car s’il refusait, on lui enlevait les jeunes. Mais ce n’est pas grave car Nico et moi travaillions ensemble et lorsqu’il a quitté le groupe, il était serein car il savait très bien comment j’allais travailler. Même s’il n’est pas resté longtemps, nous avions mis ensemble une bonne stratégie de travail. D’ailleurs, les joueurs n’ont pas été déstabilisés.  »

Mais assez parlé du passé, il faut regarder vers l’avenir. «  Pour le moment tout se passe bien. J’estime être quelqu’un proche des joueurs et qui sait mettre de l’ambiance dans un groupe. Il y a quelque temps, le groupe ne s’amusait plus et les résultats étaient décevants. J’estime, surtout en P.4, que les joueurs doivent avoir envie de venir s’entraîner aussi non ça n’a plus de sens. Chez nous, l’esprit de groupe est important et celui-ci est en train de revenir. C’est une bonne chose.  »

Ce week-end, Trabzon a battu Ixelles B 2-1. Ce fut un match compliqué. «  C’est le moins que l’on puisse dire. D’ailleurs, à la pause notre adversaire menait logiquement 1-0. Cette équipe ixelloise a beaucoup de potentiel et a une saine mentalité, ça va certainement être la surprise de la saison. De notre côté, nous avons réussi à retourner la situation en seconde période en mettant la pression sur notre adversaire et en faisant parler notre expérience. Et puis, Merkachi a fait le reste. Mais attention, ce n’est pas mon genre de mettre en évidence un joueur. Pas du tout même. Car s’il a pu marquer ces deux buts, c’est aussi grâce au travail des autres. Le collectif prime sur les qualités individuelles.  »

Le club est ambitieux. «  Nous avons raté la montée la saison passée d’un fifrelin. Nous avons le potentiel pour jouer en P.3 la saison prochaine. Mais ce sera compliqué car plusieurs équipes veulent la même chose. Je pense notamment au Crossing B, Etterbeek B ou encore Saint-Josse B. Tous ces clubs ont une équipe A où ils peuvent aller chercher des joueurs régulièrement. Nous pas.  »

Ce week-end, le club affronte Kosova B. «  Un match difficile, car ce sera un derby. Il faudra rester calme et imposer notre jeu. En plus, c’est aussi une équipe qui peut aller chercher des joueurs en équipe A. Nous verrons bien.  »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent