Publié le Samedi 16 Novembre 2013 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Arlon : le piétonnier n'a pas fini de susciter des commentaires

R.G. ; C.A.

Le piétonnier ouvrira à la circulation le 2 décembre. Mais certains commerçants font déjà état de certaines craintes...


Dès le 2 décembre, les voitures circuleront dans le piétonnier.

R.G.

Dès le 2 décembre, les voitures circuleront dans le piétonnier.

La réouverture du piétonnier à la circulation automobile, le 2 décembre prochain, est très attendue par de nombreux commerçants. Une initiative souvent perçue comme un ultime espoir de redonner un peu de vie aux boutiques du piétonnier, en souffrance depuis quelques années. Mais paradoxalement, lorsque l’on prend la température auprès de certains commerçants, force est de constater que les avis sont mitigés. Plusieurs craintes font surface sitôt qu’il est question de la circulation des voitures et des camions dans le piétonnier. «  Empêcher le stationnement des voitures et des camions est impossible, sinon pourquoi autoriser la circulation  ? s’interroge Daniel Colucci, gérant de l’épicerie italienne située au milieu du piétonnier. Plutôt que d’interdire purement et simplement aux gens de stationner, il faudra que la Ville et la police veillent à réglementer cela correctement. Sinon ce sera aux commerçants de gendarmer et cela ne va pas. Ouvrir le piétonnier aux voitures, l’idée est bonne. Si toutefois on va jusqu’au bout de la logique  ». Benjamin Sigart, de la fromagerie, met en garde  : «la circulation peut s’avérer dangereuse si aucun aménagement n’est prévu, comme des casse-vitesses par exemple». Pour Nassima Didier, de la boulangerie du même nom, «  le piétonnier, c’était idéal sans les voitures, plus agréable pour les gens et moins dangereux ! Je crains que cela ne devienne un raccourci ou un parking. Mais il faut essayer  ».

Selon le bourgmestre Vincent Magnus (cdH), aucun aménagement n’est prévu, si ce n’est un panneau indiquant que le piétonnier est une zone 30, car il sera refait quelques mois. «  On ne va pas investir de l’argent pour aménager le piétonnier alors qu’il ne s’agit que d’une phase de test, souligne-t-il. Mais je demanderai à la police d’être vigilante à ce que les gens ne s’y garent pas, afin d’éviter les voitures ventouses  ».

Retrouvez cet article en intégralité dans La Meuse Luxembourg de ce week-end ou sur nos supports numériques

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent