Publié le Vendredi 29 Novembre 2013 à

Régions > Centre > Sports

Rugby D1 - Esprit et résultats: la recette magique du RC Soignies

Em.D.

Le premier tour vient de se conclure pour la D1 du Rugby Club Soignies par une prometteuse troisième place. Le bilan des autres équipes de la Tour Lette évoluant au plus haut niveau est du même tonneau. À mi-championnat, nous avons rencontré un -nouveau- président très souriant. Se réfugiant derrière une retenue très « ovalienne », Yves Calomme est pourtant celui à qui on doit la remontée des actions sonégiennes, selon un cocktail fait de résultats et d’ambiance.


Yves Calomme
: le chef a mitonné une recette goûteuse pour le RC Soignies.

J-P.C.

Yves Calomme : le chef a mitonné une recette goûteuse pour le RC Soignies.

Avec ses 400 membres, dont 250 jeunes, le RC Soignies se porte très bien, merci pour lui. Sur le terrain, en coulisse, les « Carriers » ont réussi à fédérer autour de leur projet toutes les énergies.

Au niveau sportif, la première partie de championnat qui s’achève laisse augurer de belles satisfactions. Sous la houlette d’un staff chevronné, l’équipe première, vitrine du club, a renoué avec la période de vaches grasses. La Réserve et les Dames ont suivi la même courbe ascendante, sans parler des U19.

Derrière cette réussite, un homme, le nouveau président Yves Calomme, qui en explique les tenants. « Pour l’équipe première, j’attribuerais cette embellie à deux points : la professionnalisation du staff et la campagne de recrutement. »

Le staff est aujourd’hui composé de quatre entraîneurs. « Bertrand Billi et Thibaut André, les deux internationaux qu’on ne présente plus, sont les deux head coaches en plus d’être joueurs. Ils fonctionnent en compagnie de Boris Montoisy, et d’Alain Limbos que je suis allé chercher à l’ASUB où il avait été mon entraîneur. Je considère ce dernier un peu comme le gourou du rugby belge. »

Côté effectif, Yves Calomme assiste à « l’explosion » d’éléments prometteurs.« Je pense notamment aux deux frères Debatty qui arrivent à maturité. Le groupe a aussi été renforcé par les arrivées de Max Dubois, un talonneur en provenance du ROC (Ottignies) qui succès à Boris Montoisy, de Marc Emonds et Aurélien Batardy qui ont repris. »

Résultats sportifs, ambiance : les deux idées maîtresses dans le club n’en font aujourd’hui plus qu’une : la « perf’ambiance ».« Il s’agit d’un concept adapté à l’équipe de la D1, qui a été étendu à tout le club. Tout le monde, du joueur au dirigeant en passant par le bénévole, est concerné. »

Surtout ne changez rien !

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent