Publié le Jeudi 5 Décembre 2013 à

Régions > Namur > Actualité

A Dinant, Monia (13 ans) et Dylan (17 ans) se réjouissent d'être parents dans deux mois: "Je ne veux pas avorter"

Shanti Duparque

Exclusivité. Monia, 13 ans, est étudiante en première secondaire dans une école dinantaise. Mais elle vient de suspendre ses études car en février prochain, elle va mettre au monde Tyméo. «Je ne veux pas avorter», dit-elle...

Monia, 13 ans, et Dylan, 17 ans, sont en couple depuis 8 mois. A les écouter, ils sont prêts à être parents.

S.D.

Monia, 13 ans, et Dylan, 17 ans, sont en couple depuis 8 mois. A les écouter, ils sont prêts à être parents.

«À mon âge , je ne prenais pas encore la pilule donc on se protégeait toujours lors de nos rapports, avec mon copain. Mais un jour, il y a eu un accident», commence la jeune fille. À l’entendre s’exprimer, on croirait presque entendre une ado de 18 ans.

Mais malgré cet incident, les mois passent et Monia ne se tracasse pas vraiment. «En fait, mes règles étaient toujours irrégulières donc je ne m’inquiétais pas. Mais après quatre mois, sans être indisposée, je me suis tout de même posée des questions», explique la jeune fille. Accompagnée de sa maman et de son petit copain, Dylan, âgé de 17 ans, Monia se rend chez le gynécologue qui leur annonce la nouvelle: «J’étais enceinte de quatre mois et demi. Au début, c’est évidemment un énorme choc. Mais il était trop tard pour avorter. En même temps, je ne suis pas certaine que je l’aurais fait. Cela aurait été trop difficile pour moi».

Un long témoignage à découvrir dans les quotidiens du groupe Sud Presse (à lire en PDF ou en librairie) de ce mercredi 4 décembre ou via notre journal numérique .

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent