Publié le Jeudi 5 Décembre 2013 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Anderlecht: des lauriers internationaux pour une initiative liant sport et école à Anderlecht

Rédaction en ligne

Le programme Football-Education-Famille-Anderlecht (FEFA) lancé il y a près de dix ans dans le quartier de Cureghem, à Anderlecht, pour lutter contre le décrochage scolaire a vu son travail récompensé à l’échelle internationale.En l’occurrence ses responsables se sont vu décerner l’Award du sport contre le décrochage scolaire» lors du Forum mondial d’éducation par le sport» organisé à Paris la semaine dernière.


Pour les enfants de 5 à 17 ans.

News

Pour les enfants de 5 à 17 ans.

Plus de 200 organisations réparties sur les cinq continents avaient présenté un projet dans le cadre de ce concours, ont annoncé jeudi des représentants de l’association et la commune d’Anderlecht.

Le projet consiste à motiver les enfants prenant part à une école de devoir par la pratique du football à raison de deux entraînements par semaine et d’une participation aux compétitions du Brabant.

Agés de 4 à 19 ans, les enfants bénéficient d’un suivi des résultats scolaires. En guise de motivation supplémentaire, leur équipe de football bénéficie du matricule du RSC Anderlecht, club-phare de l’élite, qui soutient la démarche et dont ils portent les couleurs lors des matches.

Selon le directeur du FEFA, Thierry Pastur, et l’échevin de la Prévention de la commune d’Anderlecht Mustapha Akouz, les résultats du projet sont très encourageants: alors que 40% de élèves du secondaire redoublaient leur année lors du lancement du projet, ils sont actuellement 22 à 28% dans ce cas, en fonction des années.

En 2011, les responsables du FEFA avaient déjà décroché le «Prix belge de sécurité et de prévention de la Criminalité» remis par le SPF intérieur.

A la Région bruxellois, l’initiative a séduit le secrétaire d’Etat Rachid Madrane, chargé du Sport au sein de la Commission Communautaire française.

Celui-ci a dégagé un budget de 35.000 euros pour que le projet fasse des petits, dans d’autres disciplines comme les arts martiaux, et le basket-ball, toujours pour soutenir les jeunes en difficulté scolaire par le biais du sport.

De son côté, le FEFA qui croule sous la demande (1000 candidatures en attente)souhaite pouvoir développer ses activités et engager sur personnel supplémentaire.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent