Publié le Vendredi 6 Décembre 2013 à

Régions > Liège > Actualité

Liège développe ses mairies de quartier pour désengorger la cité administrative

Rédaction en ligne

Pour désengorger la cité administrative, la Ville de Liège va développer son réseau de mairies de quartier et élargir les heures d’ouverture. Une manière d’éviter qu’un citoyen mécontent agresse à nouveau une employée, comme ce fut le cas mercredi après-midi.


La Ville veut réduire les temps d’attente à la cité administrative.

C.F.

La Ville veut réduire les temps d’attente à la cité administrative.

«  Un des objectifs premiers est en effet de diminuer le nombre d’usagers à la cité, explique Julie Fernandez Fernandez, l’échevine liégeoise de l’Etat civil. Il arrive en effet qu’on comptabilise 1.400 personnes la même journée, ce qui est difficile à vivre pour les agents…  »

Première mesure : l’ouverture de trois nouveaux sites, aux Guillemins, à Chênée (en mars) et à Glain (espérée pour 2016).

Et dès janvier, les heures d’ouverture de toutes les mairies de quartier vont être revues à la hausse. Toutes (sauf Wandre, qui ne le sera que courant 2014) seront ainsi accessibles du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 14 à 16h30, ainsi que chaque vendredi de 8h30 à 12h30. Une mairie ouvrira en outre jusqu’à 18h30 du lundi au jeudi (Guillemins le lundi, Rocourt le mardi, Bois de Breux le mercredi, Angleur le jeudi) et deux (Angleur et Rocourt) seront accessibles le samedi de 9 à 12h30.

L’objectif est donc clair : « forcer » les Liégeois à privilégier ces mairies de quartier, où ils pourront dorénavant trouver la plupart des documents administratifs.

Retrouvez notre dossier complet dans La Meuse de ce samedi

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent