Publié le Mardi 17 Décembre 2013 à

Régions > Luxembourg > Sports

Virton - RWDM: une plainte des Molenbeekois à l'Union Belge

C.S. et J.C.

Samedi dernier, le RWDM Brussels devait se rendre à Virton. Malheureusement pour tout le monde, cette rencontre n’a pas eu lieu. Les Molenbeekois ont perdu trois points sur tapis vert alors que Virton, lui, a enregistré un manque à gagner considérable.

Ronald Devaux

Mais le RWDM Brussels ne s’est pas laissé faire. Son président, Johan Vermeersch, a déjà réagi par l’intermédiaire de sa cellule juridique.

«  Une lettre a été envoyée par notre cellule juridique concernant la décision prise par l’Union belge à Guido De Croock, président de Ligue de Division 2 de Football  », déclare le président molenbeekois dans La Meuse Luxembourg de ce mardi. «  Le règlement n’a pas été respecté. Dès que nous avons pris connaissance de notre suspension d’activités sportives, j’ai fait le nécessaire pour que les dettes de paiement soient payées ou du moins j’ai apporté des preuves d’intention. Et tout était réglé le jeudi 12/12. J’ai tout payé avec mon entreprise, Vermeersch Construct.  »

Match reporté ? Peu de chance

L’annonce du forfait a donc eu le don d’agacer l’entrepreneur de Ternat. «  Ce n’est pas normal d’être sanctionné alors que tout est en ordre. L’Union belge s’est en plus référée à l’article 2261 qui n’a aucune raison d’être appliqué dans ce cas-ci. Qui plus est, si j’avais été mis au courant des trois jours de suspension, j’aurais reporté mon voyage à Monaco pour m’occuper de ce cas plus tôt.  » Même le report du match est envisageable. «  J’ai eu Monsieur De Croock au téléphone qui m’a dit que le match pourrait peut-être être rejoué si les deux parties étaient d’accord et si la rencontre était programmée avant la fin de la deuxième tranche.  »

Comment réagirait-on côté virtonais si une telle demande arrivait ? «  Je ne sais pas ce qu’on déciderait mais personnellement, je ne suis pas pour  » expliquait le secrétaire, Michel Georges, hier. «  Surtout que si on doit jouer avant la fin de la tranche, cela ne nous laisse que le 4 janvier ou en semaine...  » Ce qui signifie des rentrées financières sans doute faibles et un risque de primes de match à payer...

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent