Publié le Dimanche 22 Décembre 2013 à

Régions > Tournai > Actualité

Randy Gobert, 19 ans, tué dans un accident à Tournai: il jouait au CS Taintignies en 4ème provinciale

Lloyd Déplechin

Il était 4h54 ce samedi matin lorsqu’une Honda Civic bordeaux circulant sur le Boulevard Lalaing à Tournai a quitté la route pour s’encastrer dans un arbre du square Rogier. Randy Gobert, passager de 19 ans, n’a malheureusement pas survécu à l’accident.

Ce jeune n’a pas survécu.

B.LI

Ce jeune n’a pas survécu.

Un terrible accident s’est produit très tôt dans la matinée de ce samedi à Tournai. Ayant visiblement remonté le Boulevard du Roi Albert, une Honda Civic bordeaux a quitté le Boulevard Lalaing à 4h54. L’auto a alors dévié de sa trajectoire, a percuté un arbre du square Rogier, qui se situe juste en face de l’Hôpital Civil, et s’est enroulée autour de celui-ci.

À bord de la voiture, il y avait deux jeunes gens. Si le conducteur a été grièvement blessé, le passager, éjecté de l’habitacle, était malheureusement déjà décédé lorsque les secours sont arrivés sur place. La police, le SMUR et les pompiers, qui ont désincarcéré les victimes, ont tous été dépêchés sur place. Le passager, Randy Gobert, n’avait que 19 ans et habitait à Rumes. Après avoir suivi sa scolarité à l’Institut Don Bosco, le jeune homme travaillait à présent chez Libert Construct. Attaquant du CS Taintignies en quatrième provinciale A, Randy Gobert était fortement apprécié comme en atteste Philippe Deschryver, son entraîneur. «  Randy incarnait véritablement l’image du club de football de Taintignies  », confie l’entraîneur. «  C’était vraiment un exemple pour tout le monde. Il était très respectueux, toujours disponible, généreux et acceptait toutes les décisions. »

Pour son dernier match le 1 er  décembre dernier, il avait marqué le seul but de la rencontre dans le derby entre Taintignies et Rumes. «  C’était un garçon très jovial. Il amenait vraiment le sourire dans le vestiaire tellement il incarnait la joie de vivre. Lorsque ça allait un peu moins bien pour l’équipe, il n’hésitait jamais à remettre ses coéquipiers sur le bon chemin ».  

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent